Financement des entreprises et Trésorerie

Affacturage

Réduire son coût, c’est possible !

Option finance - 13 octobre 2014 - Arnaud Lefebvre

Affacturage, Optimisation des coûts

Si l’affacturage a permis à de nombreuses entreprises de compenser la raréfaction des crédits de trésorerie, il présente toutefois un coût qui peut parfois se révéler opaque. Dans ce contexte, les sociétés qui recourent à ce mode de financement ont tout intérêt à négocier les modalités tarifaires, les économies pouvant atteindre jusqu’à plus de 50%!

«En sollicitant un audit de nos programmes d’affacturage, nous ne soupçonnions pas déceler autant de problèmes de surfacturation.» Quelle ne fut pas la surprise de Françoise de Longueville, trésorier groupe du spécialiste des services numériques Econocom (2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2013), en découvrant que son affactureur lui avait prélevé, en l’espace d’un an, 190 000 euros de manière indue ! Un cas de figure qui, selon plusieurs spécialistes en optimisation de coûts, est loin d’être isolé. «Lorsque nous sommes sollicités par des sociétés, il est extrêmement rare que nos missions ne débouchent pas sur la réalisation d’économies significatives et une augmentation de la ligne de financement, assure Cyril Mourier, directeur associé du pôle affacturage au sein du cabinet De Rhins. Récemment, deux de nos clients ont par exemple vu le coût annuel de leur programme d’affacturage diminuer de 89 000 euros et de 204 000 euros, ce qui représente une baisse respective de 37 % et de 17 %!»

Source : ASF

Si de tels résultats peuvent être le fruit d’erreurs de facturation, ils s’expliquent également par des niveaux de commissions et de frais divers démesurément élevés. «Il n’est pas rare que, dans certains cas, ces derniers représentent 5 % du coût total du programme d’affacturage, explique Cyril Mourier. Dans la normale, ils devraient être proche de 0 %.» Dans un contexte où les entreprises recourent de plus en plus à ce mode de financement (voir graphique), les directions financières...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner