Financement des entreprises et Trésorerie

Parole d'expert - Fairouz Yahiaoui, CPR AM

Une large palette de solutions pour optimiser la gestion de la trésorerie

Option Finance - 17 novembre 2014 - Communiqué

Acteur historique de référence des solutions de trésorerie, avec plus de 10 milliards d’encours, et 1er collecteur l’an passé1 CPR AM propose une large gamme de solutions permettant, dans un contexte de taux monétaires réels négatifs, d’optimiser la recherche de rendement sans dégrader la liquidité. L’expertise du gestionnaire et les stratégies déployées permettent aux différents fonds ouverts de surperformer l’Eonia capitalisé et de voir leurs encours progresser sensiblement.

Fairouz Yahiaoui, gérante monétaire chez CPR AM
Fairouz Yahiaoui, gérante monétaire chez CPR AM

Quelles sont les solutions de trésorerie proposées par CPR AM ?

Fairouz Yahiaoui : Nous développons depuis une vingtaine d’années une expertise éprouvée et reconnue sur la gestion monétaire avec aujourd’hui une gamme composée de cinq fonds ouverts complémentaires. Aux côtés de CPR Cash, notre Sicav historique de référence lancée en 1987, nous proposons deux fonds monétaires de «moyen terme», CPR Monétaire SR et CPR Moné Carry, ainsi que deux fonds obligataires de court terme, CPR Oblig 12 mois et CPR Oblig 24 mois. Cette large palette de solutions, gérée par l’équipe gestion crédit, sous la responsabilité de Julien Daire, permet de répondre aux différents horizons de placement ainsi qu’aux contraintes de liquidités et de risque crédit propres à chaque investisseur.

Quels sont les fonds les plus sollicités dans le contexte actuel ?

Fairouz Yahiaoui : Véritable valeur refuge pendant la crise de 2008 avec des encours qui ont atteint jusqu’à 12 milliards d’euros fin janvier 2009, pour revenir depuis autour de 4 milliards d’euros, CPR Cash permet de gérer au jour le jour sa trésorerie, sans exposition au risque taux. Cette Sicav peut aussi être une solution intermédiaire avant une réallocation d’actifs. Aujourd’hui, nos clients sollicitent, pour optimiser leur rendement sans dégrader leur trésorerie, CPR Moné Carry, dont les encours sont passés de quelque 480 millions d’euros fin 2011 à plus de 3,7 milliards fin octobre. Relais de CPR Cash, CPR Moné Carry a été lancé en 2010 pour exploiter au maximum les opportunités sur le monétaire et ainsi répondre à un besoin de nos clients pour une gestion plus opportuniste et réactive. Les investisseurs qui ont la possibilité d’investir sur le bas investment grade et high yield se tournent également vers CPR Oblig 12 mois, dont les encours étaient fin octobre à plus de 800 millions, contre 170 millions fin 2012.

Quelles stratégies déployez-vous pour capter du rendement ?

Fairouz Yahiaoui : Dans un contexte de taux durablement bas et même négatifs sur le très court terme, notre gestion est opportuniste et réactive. Dans les fonds monétaires, nous privilégions les maturités longues, au-delà de six mois, et les expositions, notamment sur les titres périphériques souverains, via les obligations avec option de remboursement (puttable bonds) et les dépôts à terme (DAT). Ces deux types de support permettent d’optimiser le couple rendement/risque avec une clause de liquidité. Les facteurs techniques restant positifs pour le marché du crédit, nous allons, dans les fonds obligataires, capter du rendement sur les émetteurs high yield. Ces fonds peuvent aussi afficher une sensibilité négative, ce qui est le cas actuellement sur la courbe américaine dans la perspective d’une éventuelle remontée des taux.

Comment cela se traduit-il en termes de performances ?

Fairouz Yahiaoui : Tous nos fonds ouverts surperforment l’Eonia capitalisé sur un an et trois ans. A fin octobre 2014, CPR Moné Carry (part P) affichait un écart de + 36 points de base (bp) sur un an et de + 58 bp annualisé sur trois ans. Pour CPR Oblig 12 mois, l’écart était de + 87 bp sur un an et de + 389 bp sur trois ans.

Quels services proposez-vous à vos clients ?

Fairouz Yahiaoui : Nous pouvons concevoir des solutions sur mesure pour répondre à des contraintes très spécifiques de duration et/ou de risque crédit, avec à ce jour 11 % de nos encours monétaires en fonds dédiés. Nous sommes par ailleurs très attachés à la qualité et à la transparence de l’information que nous communiquons à nos clients. Nous les rencontrons régulièrement pour les tenir informés des perspectives de rendement mais également pour répondre à leurs craintes éventuelles ou mieux identifier leurs attentes. CPR AM fait de la relation client sa priorité. Nous avons obtenu en 2013 le Prix du meilleur service client des Trophées Option Finance de l’asset management.

Quels sont les atouts de votre organisation ?

Fairouz Yahiaoui : Tout en s’appuyant sur les fonctions support d’un grand groupe, Amundi, notre équipe reste à «taille humaine», avec sept collaborateurs, et capitalise sur le regroupement des équipes crédit court et long terme. Cette organisation facilite les échanges et la proximité tant entre nous qu’avec nos clients.