Fiscalité, Comptabilité, Droit

BREXIT

To be or not to be… inquiet

Option Finance - 29 mars 2016 - Arnaud Lefebvre, Guillaume Clément, Olivia Dufour et Audrey Spy

Brexit

To be or not to be… inquiet

A moins de trois mois du référendum sur le maintien ou la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, les interrogations autour des conséquences d’un éventuel Brexit se font de plus en plus pressantes. Même si les entreprises françaises se veulent, dans l’ensemble, confiantes, les enjeux pour leurs équipes financières et juridiques n’en sont pas moins importants. Souvent peu investis dans des actions britanniques, les investisseurs, pour leur part, n’ont pas modifié jusqu’à présent leurs positions

Lire cet article

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner