Fiscalité, Comptabilité, Droit

Comptabilité

Un bilan en demi-teinte pour les normes IFRS

Option Finance - 29 juin 2015 - Arnaud Lefebvre

IFRS, Commission européenne

La Commission européenne vient de publier les résultats de la consultation publique visant à dresser un bilan de dix ans d’application des normes IFRS. En matière de transparence des états financiers et de comparabilité des comptes, les retours sont globalement positifs. Plusieurs chantiers d’optimisation demeurent cependant, comme sur la quantité d’informations à communiquer et sur la complexité de certaines règles.

Quel bilan dresser d’une décennie d’IFRS ? Afin d’apporter des réponses à cette épineuse question, la Commission européenne avait organisé, entre août et novembre 2014, une consultation publique destinée à recueillir les réactions des différentes parties intéressées, qu’il s’agisse d’entreprises, d’investisseurs, de commissaires aux comptes, d’associations professionnelles ou encore de particuliers. Alors que les résultats de cette initiative viennent d’être publiés, le moins que l’on puisse dire est que le sujet n’a pas suscité un engouement massif ! En effet, seuls 200 répondants y ont participé, parmi lesquels 93 sociétés financières et non financières – c’est par exemple le cas d’AccorHotels et de Sanofi en France. Un nombre extrêmement faible au regard des 4 800 entreprises européennes publiant leurs comptes en IFRS, selon les chiffres du régulateur boursier européen (Esma). De son côté, la Commission européenne relativise ce taux de participation, mettant en avant le fait que plusieurs entreprises et investisseurs ont pu répondre de manière agrégée via une organisation (Acteo, Afep…) ou leur maison mère.

Un reporting simplifié

Patrick de Cambourg, président, Autorité des normes comptables

Néanmoins, la consultation, qui visait à vérifier si le référentiel comptable international avait atteint son objectif d’accroître l’efficacité du fonctionnement des marchés de capitaux dans l’Union européenne, permet de dégager plusieurs enseignements majeurs. D’un point de vue général, l’adoption des IFRS est perçue plutôt favorablement.

Pour 86 % de l’ensemble des...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi