Gestion financière

Facture énergétique

Des pistes de réduction à exploiter

Option Finance - 17 février 2014 - Alexandre Rajbhandari

Energie, Factures, Economie, Tarif réglementé, LED, Taxe

Face à l’augmentation constante des prix de l’énergie et à la fin annoncée des tarifs réglementés, les entreprises se penchent de plus en plus sur l’optimisation de leur consommation. Une démarche qui passe par la remise à plat de la relation contractuelle avec leur fournisseur, par un examen des taxes acquittées, et un changement des comportements.

Si les entreprises se plaignent de la hausse de la fiscalité, la progression du budget lié à l’énergie continue également de les mettre sous pression. Ainsi, en dix ans, les tarifs du gaz en France ont crû de 40 %, et ceux de l’électricité, de 25 %. En effet, en La progression de ces derniers, pourtant déjà significative, n’est pourtant pas aussi forte qu’elle aurait pu l’être sur un marché entièrement concurrentiel. France, la montée des prix a été largement contenue parce que les tarifs réglementés, déterminés par un arrêté ministériel et proposés par EDF, ont été maintenus à des niveaux bas, inférieurs à ceux pratiqués par les concurrents. «Pour l’instant, les entreprises n’ont aucun intérêt à quitter le tarif réglementé pour réduire leur facture d’électricité», affirme Patrice Berruet, associé chez Euklead.

La fin des tarifs réglementés

Mais ce répit est de courte durée, et il est temps pour les entreprises de se préparer. En effet, afin d’accroître la concurrence sur le marché de l’énergie en France, cette possibilité de bénéficier de prix de l’électricité encadrés prendra fin à partir du 1er janvier 2016. Les tarifs d’EDF rejoindront alors le niveau de ceux qui sont actuellement pratiqués par ses concurrents, de 5 % à 10 % plus élevés. Pour autant, les sociétés françaises ne sont pas condamnées à voir, dans deux ans, leur facture d’électricité augmenter… à condition d’anticiper suffisamment ce tournant. «Même s’il est encore tôt, les sociétés doivent commencer à lancer des appels d’offres, pour...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner