Gestion financière

Télécoms

Un bon timing pour renégocier

Option Finance - 2 avril 2021 - Anaïs Trebaul

Transaction, Coûts, Télétravail

Alors que les entreprises cherchent à avoir une connexion de plus en plus performante, elles doivent aussi prendre en compte l’évolution des besoins liée au télétravail. Le poste téléphonie et Internet fait donc cette année l’objet de nombreuses réflexions.

L’arrivée de Free, fin mars, sur le marché des entreprises pourrait-elle pousser les prix à la baisse, comme on a pu l’observer sur le segment des particuliers ? Si les spécialistes n’anticipent pas une diminution des tarifs aussi importante à ce stade, ils conseillent tout de même aux entreprises de refaire le point sur leurs contrats, qui doivent, selon eux, être renégociés tous les deux ou trois ans en moyenne. Plusieurs raisons les amènent à conseiller aux entreprises des renégociations aussi fréquentes.

D’abord, la concurrence observée sur le marché des télécoms permet aux entreprises de négocier régulièrement des tarifs à la baisse. « Le nombre d’acteurs sur le marché des télécoms a fortement progressé ces dernières années, et celui-ci est globalement orienté à la baisse sur certains secteurs, observe Christophe Alaux, directeur associé chez Euklead. La bataille observée sur le marché grand public s’est poursuivie sur celui des entreprises. En deux ans, qu’il s’agisse de la téléphonie fixe ou mobile, ou des forfaits Internet, les prix ont, pour certains, diminué de moitié, et il est encore actuellement possible de réaliser des économies importantes via une bonne analyse des besoins et une mise en concurrence bien menée. »

Les contrats télécom sont souvent établis à travers un contrat cadre et englobent généralement trois forfaits :

- la téléphonie fixe,

- la téléphonie mobile, 

- la data, et ce, même si ces derniers sont gérés par le même opérateur.

Des ruptures technologiques

Par ailleurs, le secteur des télécommunications fait face à des ruptures technologiques permanentes qui rendent les contrats rapidement obsolètes. Depuis trois ans, la fin progressive du « réseau commuté » oblige par exemple les entreprises qui utilisaient des téléphones reliés au réseau filaire à changer de dispositif pour passer au réseau Internet.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner