Gestion financière

Parole d'expert - Stéphane Nénez, Eight Advisory

La «culture cash» s’éveille en France, profitons-en pour l'imposer

Option Finance - 17 novembre 2014 - Communiqué

Cabinet de conseil financier et opérationnel, Eight Advisory propose une Offre Cash innovante et une approche différenciante pour optimiser la gestion de la trésorerie des entreprises. Afin d’accélérer le déploiement de la «culture cash» en France, Eight Advisory a renforcé et complété son approche, avec toujours le même leitmotiv : participer au renforcement du tissu économique français en aidant les entreprises françaises à structurer la gestion de leur trésorerie.

Stéphane Nénez, directeur Offre Cash
Stéphane Nénez, directeur Offre Cash

Comment la «culture cash» évolue-t-elle en France ?

Stéphane Nénez : Les freins sont encore nombreux en France pour que la «culture cash» s’y déploie rapidement. Néanmoins, les entreprises françaises prennent progressivement conscience que la gestion de trésorerie est devenue un élément incontournable du management et un atout pour accompagner leur croissance. Nous sommes de plus en plus sollicités par des sociétés de tout secteur, de toute taille, sur l’ensemble du territoire, pour mettre en place une gestion de trésorerie ou pour optimiser celle qui est en place. Chez Eight Advisory, nous avons décidé d’aider à accélérer cette nouvelle dynamique.

Quelle approche Eight Advisory propose-t-il pour amplifier cet éveil ?

Stéphane Nénez : Nous avons créé une ligne spécifique pour aider les entreprises françaises à acquérir une véritable «culture cash». Notre objectif est de participer à solidifier le tissu économique français, en accompagnant les entreprises françaises à se structurer efficacement pour la gestion de leur trésorerie. Notre philosophie est de les accompagner en leur apportant un véritable conseil opérationnel, porté par d’anciens trésoriers d’entreprise disposant d’une large expérience en gestion de trésorerie quotidienne. C’est toute notre différence.

Comment appréhendez-vous cette problématique ?

Stéphane Nénez : Pour permettre un déploiement rapide de la fonction trésorerie au sein du plus grand nombre d’entreprises françaises, il est indispensable d’en industrialiser l’approche. Après avoir compris l’organisation en place, identifié les dysfonctionnements de la structure, nous trouvons les axes d’améliorations opérationnelles. Et nous sommes capables d’accompagner les managers à mettre en place ces nouveaux process. Il est également primordial d’évaluer la «culture cash» au travers de l’ensemble de l’entreprise. De nos expériences passées, nous avons appris que le BFR est une composante importante mais que beaucoup d’autres aspects impactent la trésorerie des sociétés.

Quelles solutions proposez-vous ?

Stéphane Nénez : Cette industrialisation doit passer par une approche structurée. Pour ce faire, nous avons mis sur pied une approche simple et pragmatique. La «revue transversale du process cash» – qui repose sur la «Matrice des 8 Axes de 8A» – est l’innovation qui nous permet d’accélérer la revue de l’ensemble des sujets qui impactent le cash de l’entreprise, d’identifier très rapidement les forces et les faiblesses de l’organisation ainsi que les axes à améliorer. Dans de nombreux cas, ce diagnostic a été complété par un «plan cash».

Quel est l’apport de ce «plan cash» ?

Stéphane Nénez : Cette nouvelle solution est complémentaire de la «Matrice des 8 Axes». Pour les entreprises où la «culture cash» est encore en retrait, la mise en place d’un «plan cash» consiste à installer le cash au centre des préoccupations du top management. Au cours de réunions de travail, fréquentes et récurrentes sur plusieurs mois, l’objectif est de mettre toutes les parties ayant un impact sur le cash autour de la même table pour partager des approches différentes et faire émerger des solutions concrètes. Rapidement, on parvient à insuffler une véritable «culture cash».

En quoi votre approche est-elle différenciante ?

Stéphane Nénez : L’expertise opérationnelle de notre équipe de trésoriers, notre approche transversale, notre Matrice des 8A, la complémentarité avec les équipes BFR et Transformation sont clairement des atouts différenciants, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Mais il ne s’agit pas de notre seule originalité. Nous apportons aussi cette approche cash aux dossiers de transaction et aux opérations de restructuring menées par les collaborateurs d’Eight Advisory. Dans le cadre d’une acquisition, ce travail d’équipe permet d’apporter à nos clients une perception plus précise de la situation de l’entreprise visée. Dans le second cas, nous aidons à trouver des marges de manœuvre. Dans tous les cas, il s’agit d’un plus pour nos clients…