Gestion financière

Flotte automobile

La tentation des formations éco-conduite pour réduire les coûts

Option Finance - 30 mai 2016 - Arnaud Lefebvre

Flotte automobile, Optimisation des coûts, Réduction de coûts

La tentation des formations éco-conduite pour réduire les coûts

Afin de réduire leurs dépenses en carburant ainsi qu’en remplacement de pièces automobiles, de plus en plus d’entreprises font suivre à leurs collaborateurs des formations destinées à rendre leur conduite plus économe. Si les résultats immédiats sont généralement significatifs, un suivi du comportement des chauffeurs sur la durée est cependant nécessaire pour pérenniser les gains.

«Sous prétexte qu’il ne s’agit pas de leur véhicule personnel, certains de nos chauffeurs n’hésitent pas à se comporter comme des pilotes de formule 1. Or, en adoptant une telle attitude au volant, ils ne contribuent qu’à renchérir de manière considérable les coûts de l’entreprise, dont les marges sont déjà très faibles ! En dépit de mises en garde fréquentes, il est malheureusement difficile de les amener à changer leurs mauvaises habitudes.» Partagé par de nombreux responsables de sociétés disposant d’une flotte automobile, le dépit de ce dirigeant d’une PME du sud de la France spécialisée dans le transport est en effet légitime au regard des frais induits par ce type de pratiques : hausse des dépenses en carburant, usure accélérée de pièces comme les plaquettes de frein impliquant un remplacement précoce, augmentation des risques d’accidents pouvant notamment se traduire par une inflation des tarifs des contrats d’assurance…

Partant de ce constat, de plus en plus d’organismes spécialisés proposent aux entreprises des formations dites d’éco-conduite.

Delphine Janicot, directrice générale de Mobigreen, filiale du groupe La Poste
groupe La Poste

Ces dernières consistent à faire suivre à des chauffeurs des séances combinant des instructions théoriques et pratiques, visant à corriger les comportements répréhensibles au volant (voir encadré). Selon les formateurs, le succès de telles offres serait croissant, sous l’effet principalement des résultats enregistrés. «En fonction des conducteurs, les économies en carburant peuvent atteindre entre 15 et 30 %, assure Delphine Janicot, directrice générale de Mobigreen, filiale du groupe La Poste. En ce qui concerne le remplacement non prématuré des pièces...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner