Gestion financière

Panorama du risque client

Les high techs simplifient l’accès aux financements

Option Finance - 9 novembre 2015 - Anne del Pozo

Nouvelles technologies

Les plateformes technologiques de nouvelle génération, proposées à la fois par les éditeurs de solutions informatiques classiques mais aussi à présent par les fintechs, séduisent de plus en plus d’entreprises. Un succès qui s’explique notamment par la richesse des services offerts en matière de financement.

Le secteur des éditeurs de solutions de gestion de trésorerie ou du poste client est en pleine effervescence. Sous l’effet du développement des nouvelles technologies, plusieurs fintechs viennent de faire leur entrée sur ce marché, à l’image de Finexkap, Edebex ou encore Créancio. Ces prestataires, de même que des acteurs historiques comme Kyriba ou Sidetrade, ont adapté cette année leurs solutions et/ou développé des services innovants destinés à fluidifier les flux entre les donneurs d’ordres, les fournisseurs et les investisseurs dans le cadre de programmes de financements court terme.

Des systèmes d’enchères de factures

Kyriba a ainsi développé de nouveaux modules autour de sa plateforme de gestion de trésorerie pour faciliter et accélérer la mise en œuvre des programmes d’affacturage inversé (reverse factoring).

Emmanuel Quentin, VP product marketing, Kyriba
Kyriba

«Avec le reverse factoring, les fournisseurs cèdent déjà leurs factures à des financiers qui sont les partenaires bancaires du donneur d’ordre, explique Emmanuel Quentin, VP product marketing chez Kyriba. Avec notre nouveau module Invoice Trading lancé cette année, nous proposons d’ouvrir cette plateforme à d’autres catégories de financiers comme, par exemple, des fonds d’investissement, intéressés eux aussi par le financement des factures fournisseurs.» De quoi élargir le panel de prêteurs potentiels. «Les investisseurs proposent aux fournisseurs de leur racheter leurs factures et, surtout, chacun peut fixer et négocier ses tarifs», ajoute Emmanuel Quentin.

Certaines fintechs ont également mis en place un tel système de place de marché et/ou d’enchères de factures. Le groupe Finexkap propose ainsi depuis le début de l’année une plateforme technologique mettant également en relation des investisseurs qualifiés avec des TPE-PME souhaitant céder leurs créances commerciales en dehors du circuit bancaire traditionnel.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner