Gestion financière

Paiements

Les fintechs font le pari des cartes pour les professionnels

Option Finance - 10 juillet 2017 - Anaïs Trebaul

Fintech

Plusieurs fintechs cherchent à se positionner sur le segment des cartes de paiement pour entreprises. Moins onéreuse que celles proposées par les banques et offrant aux directions financières un suivi en temps réel des dépenses, cette solution a tout pour séduire cette clientèle.

Le marché des cartes de paiement pour les entreprises attire les fintechs. A l’instar de Spendesk et Mooncard, PayTop se prépare en effet à se lancer sur cette activité à compter de l’été.

Tristan Leteurtre, cofondateur, Mooncard
Mooncard

Pour séduire la clientèle des entreprises, les startups ont développé des offres extrêmement flexibles. «La société peut obtenir autant de cartes qu’elle le souhaite, poursuit Julien Letourneux. En outre, elle peut en gérer seule la distribution auprès de ses employés.» Une souplesse dans le déploiement à laquelle s’ajoutent les avantages intrinsèques des cartes de paiement. Parmi eux : le suivi des dépenses effectuées par le salarié en temps réel. «Les lieux, la nature, le plafond, les horaires de dépenses autorisés peuvent être modifiés par l’entreprise et pris en compte automatiquement par le système de la carte», indique Tristan Leteurtre, cofondateur de Mooncard.

Autre caractéristique de ces cartes : leur prix. «Avec un coût de 10 euros par mois et par carte, nous estimons que notre solution permet d’économiser environ 1 800 euros par an et par collaborateur, en prenant en compte le temps de gestion des frais», relève Tristan Leteurtre. Si le tarif de la carte proposée par PayTop n’est pas encore arrêté, son dirigeant promet un positionnement agressif. «L’entreprise ne devra verser aucun frais de gestion de compte, indique Julien Letourneux. Ainsi, on estime que son coût sera au moins deux fois moins cher que celui d’une carte classique.»

Des avantages complémentaires

Ces fintech ont également souhaité proposer des fonctionnalités complémentaires à celle du paiement. En effet, Mooncard a par exemple souhaité intégrer une fonction liée à la gestion des notes de frais. «Après avoir payé,...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner