Gestion financière

Poste client

L’information d’entreprise s'adapte à un usage quotidien

Option Finance - 24 mars 2014 - Pierre Havez

Information d'entreprise, Comportement de paiement, Poste client, Défaillances, Besoin en fonds de roulement

Dans un contexte de sinistralité qui demeure tendu, les entreprises ont plus que jamais besoin de renforcer la connaissance et le suivi de leurs partenaires commerciaux. Elles cherchent à cet effet des informations financières fiables et à jour et dont la nature leur permette de mieux anticiper leurs processus de relances clients.

En 2013, les défaillances d’entreprises françaises sont fortement reparties à la hausse. Selon Coface, elles sont en augmentation de 5,3 % par rapport à 2012, dépassant même le pic enregistré en 2009. Parallèlement, le coût financier associé aux défaillances atteint pour sa part 4,82 milliards d’euros, en hausse de 10,4 % par rapport à 2012. Face à cette conjoncture, les entreprises sont plus que jamais vigilantes sur la santé financière de leurs prospects et clients, notamment lorsqu’elles font le choix de ne pas recourir à l’assurance crédit. C’est le cas de Total Marketing Services, qui réalise un chiffre d’affaires supérieur à 20 milliards d’euros. «S’auto-assurer présuppose de disposer d’informations financières sur nos prospects et clients qui soient le plus pertinentes possible, et ce d’autant plus au regard de la conjoncture actuelle», explique Philippe Le Maître, responsable risque crédit chez Total MS.

Une sécurisation en amont du poste client

Pour renforcer sa connaissance client et disposer d’informations qui soient le plus fiables possible, Total MS s’appuie sur le système Elliscore d’Ellisphère. «Pour les demandes d’encours inférieurs à 2 500 euros, nous nous appuyons sur le scoring automatique délivré par Ellisphère, ajoute Philippe Le Maître. Nous définissons le montant des encours octroyés et ajustons le niveau des garanties demandées (dépôts en numéraire) en fonction du score fourni par notre prestataire.» Ce recours permet à Total MS d’automatiser le traitement de 80 % des demandes d’encours. La...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner