Ingénierie financière

Emissions obligataires

"Green bonds", mode d'emploi

Option Finance - 24 mars 2014 - Alexandre Rajbhandari

ISR, Dette, Obligations

Les entreprises commencent à s’intéresser au marché des «green bonds» qui leur promet de diversifier davantage leurs sources de financement. Toutefois, convaincre les investisseurs du bien-fondé de l’émission de ces titres obligataires est un exercice délicat et souvent plus coûteux que pour une opération classique.

«En 2013, plus de 11 milliards d’euros de green bonds ont été émis dans le monde, soit l’équivalent de toutes les opérations similaires qui avaient été effectuées jusqu’alors.» Ce constat de Tanguy Claquin, responsable de l’équipe sustainable banking chez CA CIB, permet de mieux saisir l’engouement prononcé des investisseurs pour les «green bonds», ces obligations destinées à financer des projets qui participent à la protection de l’environnement. Certes ces opérations ont principalement été effectuées par des institutions internationales comme la Banque mondiale ou encore la Banque européenne d’investissement. Toutefois, les entreprises s’y mettent, en particulier en France où, en l’espace de trois mois, EDF et Unibail-Rodamco ont procédé à ce type d’opérations. La croissance fulgurante de ce marché a ainsi mené quatre banques très actives sur le sujet – Bank of America, JP Morgan, Citi et Crédit Agricole – à publier, en janvier dernier, un guide présentant des recommandations pour réaliser une opération réussie. Des conseils à destination des entreprises qui s’intéressent de plus en plus à ces nouveaux titres. 

Capter de nouveaux investisseurs

Tanguy Claquin, responsable de l’équipe sustainable banking, CA CIB

Pour ces dernières, l’intérêt de la démarche est avant tout de pouvoir diversifier davantage la base de leurs investisseurs. «En effet, pour les émetteurs, le principal bénéfice est de recevoir des fonds d’acteurs qu’ils n’avaient jamais rencontrés auparavant, et qu’ils n’auraient jamais atteint sans émettre de green bonds», explique Tanguy Claquin. Les sommes...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner