Entreprises & finance

Communication financière

Les grands groupes réinventent leur site Internet

Option Finance - 26 octobre 2015 - Guillaume Clément

Communication financière, Systèmes d'information, Réseaux sociaux, Internet

Bien que leur site Internet comporte depuis de nombreuses années des rubriques dédiées aux investisseurs et aux analystes, les grands groupes continuent d’innover en matière de communication financière en ligne. Ils proposent notamment de plus en plus de contenus multimédias et interactifs, répartis dans différentes sous-catégories en fonction de leur public-cible principal.

Frédéric Brunet, responsable de la communication financière, PSA Peugeot Citroën

Il est révolu le temps où les rubriques «relations investisseurs» des sites Internet des grands groupes ne proposaient que des communiqués et des rapports d’activité sous forme de banals PDF ! Aujourd’hui, la direction financière d’Icade utilise Twitter pour annoncer ses résultats annuels, celles de Total et de Saint-Gobain communiquent avec leurs actionnaires via une application pour smartphones et tablettes, alors que les équipes de PSA Peugeot Citroën multiplient les vidéos et les webcasts destinés aux investisseurs et aux analystes.

Grâce au développement des supports digitaux, des réseaux sociaux et des outils multimédia, bon nombre de sociétés ont fait le choix ces dernières années de booster leur communication financière sur Internet. «Notre site existe certes depuis 2011 mais nous menons une réflexion continue au sein de la direction financière, en coordination avec les directions de la communication et des systèmes d’information, pour trouver les moyens d’optimiser notre communication financière sur ce support, illustre Sylvie Charmet, chargée de la communication financière de la société immobilière Icade (556 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014). Nous avons par exemple décidé l’an dernier de mettre davantage en évidence la rubrique “finance” sur la page d’accueil de notre site car notre directeur financier – qui est un ancien analyste financier – trouvait que certaines publications financières n’étaient pas faciles à trouver sous l’ancienne arborescence.»

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi