Lettres professionnelles

La lettre de l'immobilier - Septembre 2020

Covid-19 et valorisation des immeubles, quels impacts ?

11 septembre 2020 - CMS Francis Lefebvre Avocats

La période que nous traversons est inédite et représente un réel défi pour les économies européennes. Les différents instituts économiques prévoient pour l’année 2020 une chute historique d’environ 8 % du PIB en France.

Plus particulièrement pour le marché commercial de l’immobilier, le montant des investissements connaîtra une baisse des volumes après près d’une décennie de hausse constante. Le marché locatif connaît quant à lui une baisse importante du «take up» des locaux.  

S’agissant des secteurs d’activités, le secteur du tourisme est en berne et les commerces (physiques) en difficulté. A contrario, le secteur de la logistique est en plein essor et les bureaux et le résidentiel se montrent plutôt robustes, naturellement avec des variations en fonction de leur localisation et de leur état. 

En ce qui concerne les taux de recouvrement des loyers, on constate une quasi-stabilité sur le résidentiel et la logistique, un taux satisfaisant pour les bureaux et des difficultés en ce qui concerne les commerces. Les différents indices prévoient une baisse pour l’ILC et l’ILAT et une stabilité pour l’IRL.

Certains acteurs du marché s’inquiètent du risque d’augmentation de faillites d’entreprises (et donc de locataires). Comme partout en Europe, le Gouvernement français a mis en place d’importants plans de relance pour soutenir l’économie et l’emploi. 

Tous ces facteurs, ajoutés au côté inédit de la présente crise sanitaire, créent une incertitude sur les valeurs locatives.

Au-delà des chiffres, nous constatons également un changement de comportement pour l’occupation des espaces, notamment des bureaux :  la tendance à la densification des espaces cède la place à une augmentation des espaces individuels et à la généralisation du télétravail. 

Après presque 10 ans d’augmentation stable, prévisible et constante des valeurs immobilières en France, qui ont fait le bonheur des investisseurs/propriétaires, les questions quant à l’évolution du marché sont nombreuses. 

Dans ce contexte, se posent plusieurs questions qui sont au cœur de la valorisation de l’immeuble : comment se comporteront les vendeurs et acquéreurs dans un projet d’investissement, quel sera la relation bailleur-preneur dans le futur et comment prendre en compte et anticiper fiscalement cette incertitude quant à la valeur de l’immeuble ?

Nous sommes donc ravis de vous présenter cette nouvelle édition de la Lettre de l’Immobilier, réalisée par les équipes juridiques et fiscales du pôle immobilier de CMS Francis Lefebvre Avocats.