Lettres professionnelles

Juin 2017

Il témoigne - Nicolas Duyck, directeur administratif et financier d’Affival

Option Finance - 26 juin 2017

Spécialisée dans le secteur de la métallurgie depuis 35 ans, Affival produit et distribue du fil fourré partout à travers le monde. L’entreprise possède une véritable culture du risque de fraude avec des processus internes bien établis. Pour autant, après de nombreuses tentatives de fraude, Affival a fait le choix de s’assurer auprès d’Euler Hermes contre ce risque croissant.

Pour quelles raisons vous êtes-vous assurés contre la fraude ?
Le risque de fraude est bien connu des salariés et ils y sont sensibilisés. Cela n’a cependant pas empêché que nous ayons fait l’objet de multiples tentatives de fraudes externes au cours des dernières années. A une certaine époque, les tentatives étaient même quotidiennes. Les attaques les plus fréquentes étaient celles de la fraude au président. Je me souviens d’une fois où l’entreprise avait reçu des ordres par écrit de la CEO de notre actionnaire SKW, avec l’imitation parfaite de sa signature. Le fraudeur avait donc une bonne connaissance du type de documents utilisés en interne. Fort heureusement, ces ordres n’auraient pas dû être transmis de cette manière et nous avons su déjouer cette attaque. Malgré la mise en place de bonnes pratiques, les tentatives de fraude sont de plus en plus sophistiquées et donc de plus en plus difficiles à déceler. Cette complexification nous démontre que nous ne sommes pas à l’abri d’être usurpés.

Quels conseils pourriez-vous donner à des entreprises pour se prémunir contre la fraude ?

La plus grosse erreur, c’est de penser qu’on est à l’abri. Quand il s’agit de fraude, il faut être paranoïaque. Croire que le contrôle interne est suffisant est le plus gros risque, même si vous révisez sans cesse vos procédures, ce n’est pas suffisant pour être protégé. D’autant plus que la fraude devient un sujet de plus en plus récurrent dans les médias et je pense que les tentatives vont augmenter de ce fait. Plus on en parle, plus cela donne des idées aux potentiels fraudeurs.

Pour quelles raisons avez-vous choisi EH Fraud Cover ?
J’ai un contrat d’assurance crédit avec Euler Hermes qui se passe très bien. Du coup, je n’ai pas hésité à mettre en place d’autres solutions avec cet intervenant, dont une assurance contre la fraude. J’ai confiance en mon courtier et en Euler Hermes.

Affival en bref

• Secteur d’activité : production et distribution de fil fourré.
• Chiffre d’affaires 2016 : 70 millions d’euros.
• Nombre de collaborateurs : 70 personnes en France.

Les dernières Lettres du Risque Clients

Toutes les Lettres du Risque Clients