Lettres professionnelles

Octobre 2018

Le digital au service de l’information financière et commerciale

Octobre 2018

Afin d’éviter les déconvenues, les entreprises doivent s’informer sur la santé financière de leurs partenaires commerciaux. Grâce à leur importante capacité de collecte et d’analyse des données commerciales et financières, les assureurs-crédit jouent un rôle d’accompagnateurs dans la détection des opportunités les plus fiables. Une expertise historique qui pourrait être renforcée par l’apport de nouveaux outils digitaux.

L’information, le nerf de la guerre du commerce B2B

Pour limiter son exposition au risque d’impayé, en France comme à l’international, il est essentiel d’être informé de la situation financière de ses partenaires et de ses prospects. Anticiper les difficultés de sa contrepartie est une façon de protéger sa trésorerie pour une entreprise. Or récupérer des renseignements sur les sociétés peut parfois s’avérer complexe. En France par exemple, avec la loi Macron, certaines entreprises ne sont plus obligées de rendre leurs bilans publics. A l’étranger, un pays comme la Suisse se montre très frileux dans la mise à disposition d’informations sur les entreprises, alors qu’en Chine, les données ne sont pas centralisées. Face à ces contraintes, le rôle des assureurs-crédit est de faciliter et synthétiser l’accès à l’information pour leurs assurés, afin d’anticiper au mieux les risques commerciaux. Et cela passe par une surveillance continue d’un maximum d’entreprises dans le monde entier.
L’une des sources d’information des assureurs-crédit est l’information publique. En France, les greffes, l’Insee ou encore le Bodacc permettent d’obtenir rapidement des informations juridiques et financières utiles, qui viennent enrichir l’analyse du risque d’impayé. Certains acteurs du marché s’appuient également sur un vaste réseau d’information, déployé dans le monde entier. C’est le cas d’Euler Hermes.
«Notre principale force est l’information propriétaire. Nous bénéficions d’un réseau d’analystes sur tout le territoire français et dans le monde entier. En France, nous disposons de 170 collaborateurs répartis dans 23 délégations régionales couvrant l’ensemble du pays. A l’international, nos 1 100 experts du risque suivent près de 40 millions d’entreprises dans plus de 50 pays. Cette implantation locale, au plus près des entreprises, nous permet de récolter des informations actualisées, précises, et prévisionnelles», décrit Héléna Bergez, directrice de l’Information d’Euler Hermes France. En effet, en allant au contact des dirigeants, directement sur le terrain, Euler Hermes peut échanger avec eux sur leurs perspectives, leur stratégie, leurs difficultés, leurs carnets de commandes, etc. Une organisation qui permet d’aller plus loin qu’une simple étude bilancielle, et de mener une analyse dynamique et prospective de la situation des entreprises.
En récoltant et analysant de l’information financière, commerciale et stratégique, Euler Hermes est ainsi en mesure de noter la probabilité de défaut de paiement des entreprises du monde entier, sur une échelle allant de 1 (risque faible) à 10 (risque élevé). Cette notation vise à répondre aux demandes de garanties faites par les assurés d’Euler Hermes, et à leur indiquer quelles sont les entreprises les plus solides financièrement.

Améliorer le dialogue avec les entreprises grâce au digital…

Pour affiner leur appréciation du risque d’impayé, les assureurs-crédit cherchent toujours des sources complémentaires d’informations sur les entreprises. Le big data fait évidemment partie des pistes explorées. Mais l’un des défis des assureurs-crédit, c’est d’inciter les entreprises à partager leurs informations de la manière la plus transparente possible. C’est dans cette optique qu’Euler Hermes a repensé son site info-acheteurs : utiliser les atouts du digital pour fluidifier les échanges assureurs-entreprises.
Depuis 2009, les entreprises françaises peuvent consulter la note qui leur est attribuée sur le site Internet infosacheteurs.eulerhermes.com. Ainsi, chaque entreprise est en mesure de connaître la position adoptée par Euler Hermes sur sa signature, en fonction des informations préalablement rassemblées.
Un bon moyen de comprendre, pour les acheteurs, les niveaux de garantie accordés par Euler Hermes à ses assurés. En parallèle, les entreprises qui se connectent sur cette plateforme peuvent mettre à disposition d’Euler Hermes des informations supplémentaires en vue de faire évoluer la position de l’assureur-crédit : être (mieux) noté afin de voir la tranche d’encours garantis qu’Euler Hermes est prêt à accorder potentiellement revue à la hausse.
Euler Hermes a souhaité moderniser le site info-acheteur pour en améliorer l’expérience utilisateur. Une profonde refonte de la plateforme a ainsi été amorcée, et un nouveau site a été créé : www.tradescore.co/fr. Sur ce site, l’inscription est plus simple, l’ergonomie plus moderne, les informations mises à disposition plus claires, et le dépôt de nouvelles informations facilité. Enfin, les entreprises donnant des informations pourront comparer leur santé financière et leurs performances à celles de leur secteur d’activité. Toutes ces améliorations ont été menées dans un objectif précis : inciter les entreprises à fournir des informations actualisées les concernant, afin d’affiner leur notation et de bénéficier plus facilement de crédits fournisseurs.
Les nouvelles données fournies par les acheteurs viendront alimenter la notation Euler Hermes, d’où une mise à jour régulière de celle-ci. Les positions d’Euler Hermes quant aux acheteurs seront ainsi actualisées plus rapidement, ce qui permettra à ses assurés de bénéficier d’une couverture plus adaptée.

… et fluidifier la mise à disposition des informations via les plateformes en ligne

Ces notations de la probabilité du risque de défaut de paiement, Euler Hermes y donne aujourd’hui accès à ses assurés via une plateforme 100 % digitale : EH SmartData, qui propose un accès forfaitaire à l’ensemble des notations Euler Hermes. Cette plateforme vise à aider les entreprises à évaluer le niveau de solvabilité de leurs clients afin d’ajuster leur politique de credit management. Sur l’interface EH SmartData, les notations Euler Hermes sont accessibles en continu, actualisées en temps réel, et chaque évolution est notifiée. Le nombre de notations accessibles dépend du forfait sélectionné : il est possible de suivre la notation de 50 à 1 000 entreprises, pendant 12 mois.
Derrière cette innovation, une ambition assumée : utiliser les avancées digitales pour donner de nouveaux outils de crédit management aux entreprises. Et ainsi les aider à se développer en toute sérénité, sans craindre la menace de l’impayé.

Les dernières Lettres du Risque Clients

Toutes les Lettres du Risque Clients