Actualités

Réforme fiscale

Pas de réelle hausse à prévoir sur la Bourse américaine

10 novembre 2017 - optionfinance.fr

La réforme fiscale américaine devrait avoir un impact limité sur le cours de Bourse du S&P 500, estime Deutsche Asset Management. Alors que la Chambre des représentants a publié le 2 novembre le texte qui servira de base au débat parlementaire, la société de gestion vient d’émettre ses prévisions sur l’impact de la réforme de Donald Trump, et en particulier de la baisse de l’impôt sur les sociétés, sur les valeurs boursières du S&P 500.
En septembre 2018, dans le cas où l’IS passerait de 35 % à 25 %, soit le niveau le plus probable selon les analystes, le bénéfice par action (BPA) moyen pondéré sur le S&P 500 pourrait progresser au mieux de 10 dollars, ce qui le porterait à 150 dollars. Les analystes estiment toutefois que le BPA devrait plutôt augmenter de 4 dollars et que le price earning ratio (PER) serait ainsi de 18 (contre 21 actuellement) : dans ce cas, l’indice S&P 500 resterait à son niveau actuel (2 600 points).
Par ailleurs, le gestionnaire allemand précise que la baisse de l’impôt devrait davantage stimuler la demande que l’offre. De ce fait, pour prévenir une hausse des prix, la Fed pourrait relever plus rapidement son taux directeur. Cette situation pourrait peser sur la valorisation des actions.
Deutsche AM souligne toutefois que, pour l’instant, les entreprises de l’indice ne sont en moyenne imposées qu’au taux de 29 %, ce qui limite de fait l’effet de la réforme. Le taux d’IS définitif approuvé par l’Assemblée et le Sénat devrait être connu début décembre.