Actualités

M&A

Technip-FMC : des valorisations proches malgré des tailles différentes

20 mai 2016 - optionfinance.fr

Dans un secteur pétrolier en pleine consolidation, Technip a décidé de se tourner vers les Etats-Unis, après sa tentative de rachat de CGG restée vaine fin 2014. Le groupe a en effet officialisé son rapprochement avec le fournisseur américain de technologies et de services au secteur pétrolier et gazier FMC Technologies. Structurée sur la forme d’une fusion par apport de titres, cette opération permettra, sur la base des cours boursiers en vigueur la veille de l’annonce de la transaction, aux actionnaires de Technip de détenir environ 51 % du capital de la nouvelle entité. Une courte majorité qui peut surprendre au regard de la taille des deux entreprises. Alors que le Français a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires équivalent à 13,5 milliards de dollars, l’Américain a pour sa part enregistré des revenus deux fois moins importants (6,4 milliards) !

Toutefois, l’écart en termes de résultat est moindre, Technip et FMC ayant respectivement dégagé l’année dernière un Ebitda de 1,4 milliard et de 1 milliard. Surtout, les deux groupes affichent une valorisation relativement comparable, autour de 6 milliards d’euros. Cette situation est principalement liée à leur positionnement. «A la différence des revenus de FMC Technologies, qui sont plutôt résilients dans la mesure où ce dernier fournit de nombreux acteurs pétroliers, Technip est en partie dépendant de l’exécution des grands projets menés par ses clients, ce qui rend son activité plus risquée, témoigne une source proche du dossier. En conséquence, FMC Technologie affiche un multiple de valorisation sensiblement plus élevé que Technip, d’environ 9,5 fois l’Ebitda contre 5,5 fois.» Un paramètre qui a pesé dans l’équilibre capitalistique de Technip-FMC.