Actualités

Actions

Euronext veut accroître la liquidité des titres de groupes nouvellement cotés

16 octobre 2015

En commercialisant un nouveau produit dérivé sur la place de Paris, Euronext espère faire coup double : séduire les investisseurs en leur proposant de nouvelles options, tout en renforçant la liquidité de PME cotées et de sociétés venant de s’introduire en Bourse. Après Amsterdam et Bruxelles, l’opérateur de marché a en effet lancé en France des «options spotlight», qui permettent aux investisseurs de se couvrir à ce jour sur huit groupes : Coface, Elior, Elis, GTT, Numericable, Tarkett, Spie et Worldline. «Ces dérivés sont davantage utilisés par des investisseurs dans leur gestion du risque plutôt qu’à des fins purement spéculatives, explique Adam Rose, directeur des dérivés financiers chez Euronext. Ce produit est avant tout conçu pour leur permettre de se protéger contre une baisse de la valeur d’actions qu’ils détiennent déjà en portefeuille. En offrant aux investisseurs la faculté de se couvrir à la hausse ou à la baisse, nous espérons mettre sous les projecteurs un certain nombre de sociétés cotées, ce qui contribuerait à accroître la liquidité de leurs titres.»
Actuellement, les options «spotlight» affichent des maturités allant de un à trois mois. En cas de succès, tant les durées des maturités que la liste des entreprises concernées pourraient être étendues.