Actualités

Trésorerie

Des optimisations de portefeuille toujours possibles

20 avril 2017 - optionfinance.fr

Si les investisseurs institutionnels ont depuis longtemps initié des arbitrages pour réduire leur poche de trésorerie, des marges d’améliorations sont encore possibles. BFT Investment Managers constate en effet que 51 % de ses clients se positionnent plus de six mois dans ses fonds monétaires et même 39 % d’entre eux conservent leurs encours plus d’un an. A l’heure où les taux d’intérêt à court terme sont en territoire négatif – l’Eonia rémunère à - 0,35% et l’Euribor à - 0,32 % –, ce type de stratégie n’est pas rentable !

Pour y remédier, la société de gestion préconise aux investisseurs de se tourner davantage vers les fonds obligataires court terme. Une stratégie qui peut rapporter au moins quelques points de base et qui ne devrait pas être remise en cause à court terme. D’après le gérant, la Banque centrale européenne, même si elle a commencé à réduire son programme d’achats de titres obligataires sur les marchés, ne devrait pas remonter ses taux courts avant deux à trois ans. De plus, elle commence surtout à se désengager d’emprunts souverains et continue de favoriser les émetteurs corporates. Ce phénomène devrait donc continuer à soutenir le marché du crédit à court terme.