Actualités

Communauté

L’AF2I s’inquiète des conséquences du Brexit

08 septembre 2017 - optionfinance.fr

L’Association française des investisseurs institutionnels (AF2I) a fait le point la semaine dernière sur les grands chantiers de la rentrée. Et parmi ses sujets d’inquiétude figure le Brexit. «Près de 10 % des actifs des investisseurs institutionnels français sont gérés par délégation à Londres, a indiqué Jean Eyraud, président d’honneur de l’AF2I. Quel que soit l’aboutissement des négociations, il va falloir que la transition se fasse en bon ordre».

En effet, les risques pour les institutionnels sont importants. D’une part, le traitement comptable et fiscal des fonds gérés dans un pays non membre de l’Union européenne (UE) est très différent de celui d’un pays membre, le Brexit pourrait ainsi peser sur le bilan des investisseurs institutionnels. D’autre part, les places financières pourraient aussi être affectées en cas de sorties massives des institutionnels européens des fonds domiciliés à Londres.

Autre point de vigilance de l’association : le décret relatif à l’organisation financière de certains régimes de sécurité sociale – publié au printemps – contre lequel se sont battus l’AF2I et les institutionnels concernés pourrait être suspendu très prochainement. A plus long terme, l’association se préoccupe de l’instauration des nouvelles normes comptables (IFRS 9 &17), de la mise en place de la directive MIFID 2 ou encore de la révision à venir en 2018 de grandes directives, comme celle sur les OPCVM (UCITS). Pour accompagner ses membres, elle prévoit de publier de nombreux guides dans les prochains mois dont un sur les actifs alternatifs.