Collecte

Bilan 2016

Le marché français de la gestion collective poursuit sa progression

Funds Magazine - Février 2017 - Catherine Rekik

Collecte

Avec une collecte de 35,5 milliards d’euros, le marché des fonds de droit français enregistre sa deuxième année de tendance positive. Toutefois, les flux de souscriptions se sont concentrés sur la gestion monétaire et sur certains segments obligataires. Les fonds actions, qui avaient bénéficié en 2015 de flux acheteurs, ont subi des pressions vendeuses, tandis que les fonds flexibles, véritable succès de collecte ces dernières années, voient l’intérêt des investisseurs faiblir.

Après un premier semestre compliqué, le marché des fonds de droit français a rebondi sur les derniers mois de l'année. Selon Six Financial Information, les encours ont atteint 856,5 milliards d'euros, soit une progression annuelle de 4,3 %. Le plongeon des marchés financiers en début d'année et la volatilité liée au référendum britannique ont eu raison de nombreuses gestions, mais, grâce au rebond des marchés actions, le marché a bénéficié de 17,3 milliards d'euros de gains de performance.

Cependant, explique SIX Financial Information, le marché doit surtout sa bonne tenue annuelle aux flux de souscriptions qu'il aura réussi à attirer : 35,5 milliards d'euros contre un score de 41 milliards d'euros en 2015. En dépit des rendements négatifs désormais servis par une large majorité de portefeuilles monétaires, les fonds de trésorerie ont, comme l'an passé, bénéficié d'un formidable afflux de souscriptions nettes positives. Aux 19 milliards d'euros qui leur ont été alloués en 2015 s'ajoute une collecte annuelle de 26,9 milliards d'euros, dont la ventilation demeure extrêmement favorable aux portefeuilles les plus longs en matière de maturité. La catégorie trésorerie s'octroie 35,4 milliards d'euros de flux d'achats, quand la catégorie trésorerie court terme enregistre 6,2 milliards d'euros de flux sortants.

Dans le prolongement de ces allocations, les gestions obligataires des catégories court terme et très court terme auront été recherchées. A elles seules, elles s'approprient...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner