Stratégie

Distribution

ISR : la conquête de la clientèle privée en est à ses débuts

Funds Magazine - Octobre 2017 - Catherine Rekik

ISR, CGP-CGPI

De nombreuses études montrent qu’une majorité de Français se déclarent prêts à privilégier l’investissement durable. Mais ils ne sont encore qu’une toute petite minorité à savoir qu’ils peuvent le faire en achetant des fonds ISR. A la méconnaissance et aux a priori sur la performance du côté de la clientèle privée s’ajoute le manque de choix dans les produits proposés dans les contrats d’assurance vie et les plateformes, qui ne facilite pas la démarche pour les CGP. La diffusion de l’ISR auprès de cette clientèle passe par des efforts conjoints de tous les acteurs concernés.

Fin septembre, Natixis Global AM a publié les résultats d’une enquête mondiale réalisée auprès d’investisseurs particuliers. Sondés sur les stratégies ESG, près de 80 % des investisseurs français ont déclaré souhaiter que leurs investissements soient en accord avec leurs valeurs personnelles et cohérents avec les meilleurs standards ESG. 72 % d’entre eux affirment qu’il est important d’investir dans des entreprises gérées de manière éthique, tandis que 67 % déclarent qu’il est important d’investir dans des entreprises qui ont un impact social ou environnemental positif. Des chiffres encourageants qui ne se concrétisent pas, hélas, dans les flux à destination des fonds ISR. Pire, dans leur majorité, les investisseurs privés ne savent même pas ce qu’est l’ISR, comme en témoigne la dernière enquête commandée par Vigeo Eiris et le FIR sur le sujet !

Plus de pédagogie sur l'ISR est nécessaire

«Souvent, les clients expriment une sensibilité sur des sujets de gouvernance ou environnementaux, mais ils ignorent ce qu’est l’ISR», confirme Zakia Aram, gérante de portefeuilles privés de la banque privée Edmond de Rothschild (France) qui a lancé son premier mandat de gestion ISR il y a un an. Ils commencent d’ailleurs par formuler des souhaits en matière d’exclusion ou d’impacts. «Ce n’est pas si simple pour les banquiers privés d’appréhender les produits ISR et de les expliquer aux clients. L’équipe de gestion s’est attachée à former les banquiers privés quant à la pertinence de la démarche ISR dans la gestion de portefeuilles,...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Didier Le Menestrel, fondateur et président de La Financière de l’Echiquier, et Bénédicte Gueugnier, directrice de la Fondation Financière de l’Echiquier

"La bonne santé de La Financière de l’Echiquier laisse de la place à un projet philanthropique."

Transition énergétique

Les investisseurs se mobilisent