Classements

Private Equity

Capital-investissement : un marché frénétique

Option Droit & Affaires - Janvier 2017 - Ondine Delaunay

La reprise concerne désormais tous les pans d’activités du private equity. Qu’ils soient positionnés en large cap ou en smid cap, tous les cabinets d’avocats viennent de passer douze mois à plancher sur leurs dossiers. Le marché du capital-investissement poursuit quant à lui sur sa lancée, avec la même vigueur.

Classement des cabinets d’avocats en LBO dont la majorité des opérations porte sur des entreprises de plus de 300 millions d’euros

5 étoiles
Latham & Watkins Gaëtan Gianasso*, Thomas Forschbach, Denis Criton, Olivier du Mottay
Weil Gotshal & Manges David Aknin*, Jean Beauchataud*, Frédéric Cazals*, Alexandre Duguay*, Emmanuelle Henry*

* Responsables de pratique

Classement des cabinets d’avocats en LBO dont la majorité des opérations porte sur des entreprises de 50 à 300 millions d’euros

5 étoiles
DLA Piper Xavier Norlain*, Michel Frieh, Simon Charbit, Sarmad Haidar, Laurence Masseran, Jeremy Scemama, Sonia de Kondserovsky, Maud Manon, Pierre-Alain Bouhenic, Guillaume Valois
Goodwin Christophe Digoy, Maxence Bloch, Jérôme Jouhanneaud, Thomas Maitrejean, William Robert, Pierre-Louis Sévegrand, Arnaud Fromion, Frédéric Guilloux
Mayer Brown Gullaume Kuperfils*, Xavier Jaspar, Laurent Borey, Erwan Heurtel, Olivier Aubouin, Thomas Philippe, Emily Pennec
Paul Hastings Olivier Deren*, Edith Boucaya, Guilaume Kellner, Etienne Mathey, Pascal de Moidrey, Alexis Terray, Sébastien Crépy, Olivier Vermeulen

* Responsables de pratique

Classement des cabinets d’avocats en capital développement et en LBO dont la majorité des opérations porte sur des entreprises de moins de 50 millions d’euros

5 étoiles
HPML Velin Valev*, Thomas Hermetet*, Nada Sbaï*
Lamartine Conseil Olivier Renault*, Florence Savouré*, Fabien Mauvais*, Stéphane Rodriguez*, Guillaume de Ternay*, Thierry Filippi*, Isabelle Horvilleur-Bars*, Vincent Libaud*, Dominique Hyde*, Cédric Sapède*, Gary Levy*

* Responsables de pratique

Les cabinets ayant une pratique reconnue en LBO et capital développement mais n’ayant pas répondu au questionnaire d’Option Droit & Affaires (les cabinets sont cités par ordre alphabétique):

Archers, Baker & McKenzie, Bird & Bird, De Gaulle Fleurance & Associés, Gatienne Brault & Associés, Latournerie Wolfrom & Associés, Marvell, Morgan Lewis, Orsay, Olswang, Racine, Sekri Valentin Zerrouk, STCPartners, Vaughan Avocats

Classement des cabinets d’avocats spécialisés en capital-innovation

5 étoiles
Gide Loyrette Nouel Pierre Karpik*, Karen Noël*, David-James Sebag*
Jones Day Renaud Bonnet*, Charles Gavoty*, Jean-Gabriel Griboul*

* Responsables de pratique

Les cabinets ayant une pratique reconnue en capital-innovation mais n’ayant pas répondu au questionnaire d’Option Droit & Affaires (les cabinets sont cités par ordre alphabétique)

Aston, Bird & Bird, Dethomas Peltier Juvigny, De Gaulle Fleurance & Associés, Harlay Avocats, HBC Avocats, Gramond & Associés, KGA Avocats, Latournerie Wolfrom & Associés, Neptune Avocats, Orsay, SB Avocats

Capital-investissement : un marché frénétique

La reprise concerne désormais tous les pans d’activités du private equity. Qu’ils soient positionnés en large cap ou en smid cap, tous les cabinets d’avocats viennent de passer douze mois à plancher sur leurs dossiers. Le marché du capital-investissement poursuit quant à lui sur sa lancée, avec la même vigueur.

Une année de LBO particulièrement chargée, selon les acteurs juridiques du marché. Et tous les segments de deals ont été concernés. En premier lieu, celui du large cap qui a été marqué par un premier semestre 2016 assez exceptionnel. Les deals entre 500 millions et 1 milliard d’euros ont rempli les pages des journaux financiers. Citons par exemple le LBO 4 de Webhelp, repris par KKR auprès de Charterhouse, en fin d’année 2015. Sur le segment supérieur du marché, les opérations étaient un peu moins nombreuses, mais ont tout de même été remarquées. Comme la vente, en octobre dernier, de Morpho à Advent, actionnaire majoritaire d’Oberthur, pour 2,425 milliards d’euros. Bref, les cabinets d’avocats positionnés en large cap n’ont pas chômé.

Le...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner