Actualités

Enquête

Les entreprises restent optimistes pour 2021

Funds Magazine - 29 avril 2021

Fidelity International a dévoilé les résultats de sa onzième édition annuelle de l’« Enquête analystes » menée en décembre dernier auprès de 144 analystes de la maison. Interrogés sur les tendances à venir, ils estiment que des entreprises, des pays, voire des régions entières sont en passe de connaître un solide rebond économique d’ici la fin 2021, à la faveur du retrait progressif des mesures de lutte contre la pandémie. Et ce, malgré l’apparition de nouveaux variants.

Dans l’ensemble, les dirigeants sont optimistes quant aux perspectives de leurs entreprises. Toutefois, le rythme de la reprise variera selon les pays et les secteurs, en fonction du déploiement des vaccins et de l’impact potentiel des nouveaux variants du Covid, un contexte à la fois source d’opportunités et de risques. La Chine, qui a été le « premier entré, premier sorti » de la pandémie en 2020, devrait conserver cet avantage en 2021. L’Europe et les Etats-Unis connaîtront un rebond économique progressif à mesure de la mise à disposition des vaccins et de la réouverture de leurs économies, avec une accélération potentielle au second semestre.  En termes de secteurs, de nombreuses disparités apparaissent. Les dirigeants des groupes énergétiques, qui ont été les grands « perdants » de la pandémie, sont beaucoup plus confiants qu’ils ne l’étaient pour l’année 2020, bien qu’ils viennent de vivre l’une des pires années jamais enregistrées par le secteur. Les dirigeants des entreprises du secteur de la consommation non cyclique (eux aussi « perdants » en termes net) sont également optimistes, mais dans une moindre mesure que ceux des « gagnants » de la pandémie, comme le secteur des technologies.

La Chine semble être plus avancée dans le cycle économique que d’autres régions – 36 % de nos analystes couvrant ce pays indiquent que les entreprises sont déjà en expansion de milieu de cycle, contre 24 % au niveau mondial – et certains analystes prévoient déjà un ralentissement de la croissance vers la fin 2021, lorsque l’économie chinoise finira par se normaliser.

Les mesures de relance dans le monde devraient s’atténuer en 2021, en particulier dans les pays comme la Chine, où la pandémie est relativement bien maîtrisée. Mais des mesures de soutien plus importantes pourraient être nécessaires pour certains secteurs comme la finance et l’hôtellerie dans les pays développés.