ISR

Immobilier

La révolution ISR pour les fonds immobiliers

Funds Magazine - 28 février 2020 - Audrey Corcos

ESG, ISR, Immobilier

L’investissement socialement responsable (ISR) sera un thème fort pour la «pierre papier» en 2020. D’abord, le label ISR propre au secteur devrait enfin voir le jour. Ensuite, des fonds positionnés uniquement sur cette thématique ont récemment été lancés. La notion d’impact investing va plus loin en combinant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) avec des exigences de performance et de mesure d’impact.

Le secteur immobilier a amorcé sa «révolution verte» il y a un peu plus de dix ans, avec le plan Bâtiment durable. Depuis, les efforts des professionnels se poursuivent pour réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre des immeubles. 

Peu à peu, les approches ont également intégré les aspects sociaux et de gouvernance. Néanmoins, les véhicules immobiliers connaissent un retard manifeste en matière de formalisation de leur engagement ESG, notamment par rapport aux SIIC, qui se conforment à la réglementation sur le reporting ESG en tant que sociétés cotées. Depuis 2016, la gestion d’actifs bénéficie, en effet, d’un label ISR ne s’appliquant qu’aux titres financiers. Le label ISR immobilier, prévu pour 2020, vise, lui, les SCPI, OPCI et autres fonds immobiliers non cotés.

Des gestionnaires engagés avant même l’arrivée du label

Le secteur s’est historiquement concentré sur les performances énergétiques des bâtiments selon une approche dite «best in progress», qui consiste à acquérir des biens existants en leur fixant des objectifs d’amélioration chiffrés. Dès 2009, Perial a lancé PFO2, première SCPI à avoir placé l’aspect environnemental au cœur de sa gestion. Stratégie particulièrement pertinente, car l’immobilier est le deuxième secteur émetteur de CO2 dans l’économie française, après les transports.

Les sociétés de gestion maîtrisant l’actif et le patrimoine géré, elles bénéficient de forts leviers pour mener des actions sur les deux autres aspects de l’ISR. Certains fonds ont ainsi investi dans les résidences services seniors, répondant aux enjeux sociétaux, dans le cadre d’une stratégie de diversification de leur portefeuille d’actifs.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner