ISR

Investissement responsable

Robeco : une stratégie climat ambitieuse pour accompagner la transition énergétique

Funds magazine - 30 avril 2021 - Carole Leclercq

Pionnier et acteur majeur de l’investissement durable, Robeco n’a de cesse, depuis les années 1990, de promouvoir la durabilité pour répondre aux grands défis d’aujourd’hui et de demain. Mais avec le coup d’accélérateur donné l’an passé, 2020 peut être qualifiée « d’année charnière ». Engagé depuis de nombreuses années sur les enjeux climat et convaincu du rôle clé de l’industrie de la gestion d’actifs pour insuffler le changement vers la transition énergétique, le gestionnaire a notamment renforcé sa stratégie climat mise en place dès 2017.

Afin de déployer une approche ambitieuse, une « climate task force » a été mise en place, la politique d’exclusion en matière d’énergies fossiles s’est vue étendue à l’ensemble des stratégies et un stratégiste climat, Lucian Peppelenbos, a été nommé. Ce dernier fait partie des 36 experts du Sustainability Investing Center of Expertise. Créée début 2020, cette organisation unique regroupe l’ensemble des expertises en durabilité de Robeco, de la recherche à l’actionnariat actif, afin de bénéficier plus largement encore des synergies entre équipes, de l’innovation et de l’optimisation des processus en place. L’objectif est également de répondre aux défis de qualité et de granularité de la communication auprès des investisseurs.

Déjà membre de plusieurs initiatives internationales comme Climate Action 100+, signataire du Biodiversity Pledge et de la Net Zero Asset Managers Initiative, Robeco a également annoncé fin 2020 son ambition d’atteindre la neutralité carbone (Net Zero) à horizon 2050 pour l’ensemble de ses actifs sous gestion. Le gestionnaire confirme ainsi sa volonté de respecter l’accord de Paris. Pour s’en donner les moyens, Robeco renforce déjà ses savoir-faire en matière de modélisation de scénarios climatiques, d’analyse de données et de recherche ciblée sur le climat pour les pays et les entreprises. Les reportings, en ligne avec la TCFD, sont également enrichis en matière d’empreinte carbone et de mesures d’impact climat. Mais pour aller plus loin, une feuille de...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Pascal Dudle, gérant, Vontobel Fund-Clean Technology

« Vers une mesure de plus en plus fine de l’impact »

Nathaele Rebondy, head of sustainability – Europe, Schroders

« Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage… »

Interview - Alexandre Gautier, secrétaire général adjoint et Benjamin Bonnin, expert en investissement responsable à la Banque de France

« La Banque de France analyse l’impact de sa stratégie d’investissement sur la biodiversité »