Sélection de fonds

Obligations

Legg Mason Brandywine Global Income Optimiser Fund

Funds Magazine - 26 mars 2021

Fonds obligataire « tout-terrain », Legg Mason Brandywine Global Income Optimiser Fund a pour objectif de générer un revenu attrayant dans toutes les conditions de marché, tout en assurant une préservation du capital. Géré de manière active et très flexible, ce fonds repose sur une allocation dynamique dans tous les segments des obligations internationales. « La combinaison d’une analyse macroéconomique “top-down” et d’une analyse fondamentale “bottom-up” qui intègre systématiquement les critères ESG apporte une vision globale des opportunités d’investissement sur l’univers », précise Brian Kloss, gérant de portefeuille. La flexibilité et la rotation active que déploie l’équipe de gestion en termes de zones, de secteurs et de qualité d’émetteurs offrent des sources d’alpha diversifiées au sein du portefeuille. « Cette flexibilité permet de s’adapter très rapidement à l’environnement de marché », ajoute Brian Kloss. La stratégie repose également sur une approche globale et réactive du risque. L’accent mis sur la gestion de la volatilité du portefeuille, notamment à travers une gestion active de la duration, joue un rôle clé pour optimiser le revenu et préserver le capital. « Avec le retour de la volatilité sur les marchés obligataires internationaux, cette gestion active de la duration permet d’adopter une position défensive », souligne Brian Kloss.

Gérée par l’équipe « global fixed income » de Brandywine Global, la stratégie du fonds capitalise sur l’expertise historique de cet affilié de Franklin Templeton sur les marchés obligataires internationaux avec 63,8 milliards de dollars d’encours sous gestion1. Lancé en 2013, le fonds a généré une performance annualisée de 7,37 %2 sur cinq ans. Grâce à son profil « tout-terrain », ce fonds peut apporter une source de diversification et de sécurisation des plus-values, aussi bien au sein d’un portefeuille obligataire que global.

Questions à Brian Kloss, gérant de portefeuille

Pourquoi la stratégie est-elle adaptée à l’environnement actuel ?

Dans un environnement de taux bas mais aussi de retour régulier de l’aversion au risque, il faut avoir de la flexibilité pour être sélectif sur les secteurs et régions des marchés des obligations internationales à privilégier pour générer de l’alpha, et surtout pouvoir modifier les expositions dès que cela est nécessaire. La gestion active de la duration est particulièrement importante dans le contexte actuel. La reprise économique qui s’amorce, grâce aux mesures de soutien monétaire et fiscal sans précédent, mais aussi au déploiement des campagnes de vaccination, provoque déjà une remontée des taux longs. Il est encore trop tôt pour savoir si cette tendance est ponctuelle ou si elle pourrait contraindre les banques centrales à resserrer plus rapidement que prévu leur politique. En tout état de cause, il faut être vigilant quant à l’évolution du risque de taux.

Comment cela se traduit-il sur la gestion de la duration ?

Nous avons commencé à réduire la duration du portefeuille en août 2020. Elle est aujourd’hui inférieure à deux, c’est-à-dire dans le bas de la fourchette, comprise entre zéro et dix. Mais, l’an dernier, après le choc provoqué par la pandémie sur l’économie et les marchés, nous n’avons pas hésité à augmenter la duration du portefeuille, avec, notamment, des positions sur des bons du Trésor américain et sur des obligations d’entreprises américaines de longue durée et de bonne qualité. La duration du portefeuille était proche de neuf ans en mars 2020, contre environ quatre au début janvier de l’année dernière.

* Compartiment de Legg Mason Global Funds plc (« LMGF plc »). LMGF est une société d’investissement à capital variable, constituée en organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM). LMGF est agréée en Irlande par la Banque centrale d’Irlande.

1. Au 31 décembre 2020.
2. Part A (acc) USD au 31 janvier 2021.
3. 31 janvier 2021.

Rechercher un autre fonds