Stratégie

Sociétés de gestion

10 sociétés de gestion à (re)découvrir

Funds - juillet 2013 - Catherine Rekik

Société de gestion, Amaïka AM, Amiral Gestion, Axiom Ai, Cedrus Am, Delta Alternative Management, Diamant Bleu Gestion, Gestion 21, Pléiade AM, Prim'Finance, Global Investment Managers

Source : Fotolia

Plus de 200 sociétés de gestion ont été agréées en France entre 2008 et 2012, principalement des sociétés entrepreneuriales qui ont démarré leur activité sur fond de crise et de décollecte significative. Certaines ont bénéficié du soutien financier de grands institutionnels, d’autres ont démarré avec des fonds modestes. Quelques-unes ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Funds en a sélectionné une dizaine pour leur positionnement spécifique, la qualité de leur gestion et la régularité de leurs performances.

Des petites structures actives à l'international

Par choix ou faute d'avoir pu réunir un tour de table, certains entrepreneurs se lancent dans l'aventure avec peu de moyens. «Nous avons lancé notre fonds Axiom Obligataire en juillet 2009, avec un faible encours, rappelle David Benamou, président d'Axiom AI qui, comme deux des cinq fondateurs de la société, vient de l'univers de la banque. En cherchant des locaux, nous avons rencontré les dirigeants d'Addax qui nous ont proposé de commercialiser le fonds. En moins de six mois, grâce à une stratégie de distribution orientée vers les banques privées et les family offices, l'encours du fonds a atteint 50 millions d'euros.» Très tôt, la société de gestion s'attaque également aux CGP et part à la conquête d'une clientèle internationale, qui représente désormais 50 % de ses encours.

Face à un marché français en perte de vitesse, les structures récemment créées visent l'international et, en moyenne, elles parviennent rapidement à y commercialiser entre 30 et 50 % de leurs encours, comme c'est le cas pour Axiom AI, Mandarine Gestion ou Eiffel Investment Group. Un professionnel de la place explique que le succès de Carmignac Gestion à l'international a eu «un effet désinhibant» pour ces jeunes entrepreneurs. Il a sans aucun doute contribué à faire connaître la qualité de la gestion française et suscité bien des ambitions.

Une évolution dans les profils des sociétés créées

En 2012, Next AM a regardé 90 dossiers en France et en Grande-Bretagne. Ces dossiers intégraient de la gestion quantitative, de la performance absolue, de...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner