Stratégie

Interview - Michaël Sfez, Russell Investments France

«Le besoin en conseil patrimonial devrait augmenter»

funds.fr - 8 avril 2014 - Propos recueillis par Catherine Rekik

Russell Investments

Après plus de vingt ans de présence sur le marché français et deux ans après avoir obtenu son agrément en tant que société de gestion, le gestionnaire américain développe une offre pour les CGP.

Michaël Sfez, directeur général et responsable du développement, Russell Investments France

Qu’est-ce que l’obtention d’un agrément de société de gestion à Paris a changé pour Russell ?

Michaël Sfez, directeur général er responsable du développement, Russell Investments France : Les institutionnels nous considèrent plus aujourd’hui comme un acteur local. Les études montrent qu’ils mentionnent désormais Russell sur nos deux expertises : la gestion multi-actifs et la gestion de transition. La société de gestion nous a notamment permis de reprendre des portefeuilles de fonds dédiés et de les transformer. Russell a été retenu récemment par les fédérations Agirc et Arrco pour la restructuration d’un de ses portefeuilles.

La constitution d’une société de gestion a permis également d’élargir les possibilités en matière de partenariats dans la distribution. Il n’est pas impossible que Russell intervienne en marque blanche avec des partenaires pour la mise en place de produits pour leurs clients en architecture ouverte comme nous le faisons avec le Crédit du Nord. Nous allons lancer deux nouveaux portefeuilles multi-actifs gérés par Etoile Gestion sur lesquels Russell intervient en tant que conseil et sur la sélection.

Comment ont évolué les encours depuis deux ans?

Michaël Sfez : Le marché français n’a pas été très porteur durant cette période. Il y a eu beaucoup d’attentisme dans le monde institutionnel mais il devrait y avoir plus de mouvements dans les prochains mois.

Quel est le montant des encours gérés ?

Michaël Sfez : Les actifs sous gestion s’élèvent à 3,5 milliards d’encours sur le marché français et la société de gestion gère 400 millions d’euros d’encours. Une part importante de nos encours est liée à nos partenariats historiques avec AG2R La Mondiale et avec la Société Générale/Crédit du Nord. Ces deux partenariats représentent environ 2,5 milliards d’euros de gestion pour compte de tiers.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner