Actualités

Blockchain

De nombreux obstacles technologiques à lever

optionfinance.fr - 17 février 2020

Créée en 2019, la task force blockchain, coordonnée par la direction générale des entreprises (DGE) et constituée de membres académiques et professionnels de la filière, vient de publier un rapport détaillé sur la diffusion de cette technologie d’un genre nouveau dans le paysage économique français. Si elle salue le lancement de nombreuses initiatives blockchain sur le territoire, celles-ci sont encore trop fragmentées et disséminées, estime-t-elle. L’étude recense dans le même temps 18 «verrous technologiques» ou freins techniques ralentissant son expansion. Beaucoup reste à faire, selon la task force, notamment dans le champ de la protection des données des utilisateurs, de la mise au point des smart contracts – programmes permettant l’exécution automatique de tâches – ou encore de l’interopérabilité des différents protocoles blockchain existants. La task force constate également que les investissements alloués par les entreprises françaises à des projets blockchain ont été restreints l’an dernier en faveur d’initiatives centrées sur l’intelligence artificielle. Point positif, l’écosystème s’est doté récemment d’une instance unifiée, chargée de la représentation de ses intérêts, l’Association pour le développement des actifs numériques (ADAN), au sein de laquelle figurent, entre autres entités, Blockchain Partner France, Coinhouse et ConsenSys France.