Actualités

M&A

Engie se renforce au Brésil avec le soutien de la CDPQ

12 avril 2019 - optionfinance.fr

Engie a indiqué la semaine dernière avoir remporté la procédure d’appel d’offres portant sur l’acquisition auprès de Petrobras d’une participation de 90 % dans la société brésilienne Transportadora Associada de Gás S.A. (TAG), le plus grand propriétaire de gazoducs du pays, pour 8,6 milliards de dollars. Une issue positive qui intervient près de deux ans après que les premiers contacts ont été noués avec le groupe public pétrolier. Alors que ce dernier avait annoncé en 2017 son intention de céder cet actif en vue de se désendetter, le processus avait été gelé l’année suivante en raison d’une procédure judiciaire engagée au sujet de cette privatisation. Pour mettre la main sur TAG, Engie a mis en place un consortium réunissant, à ses côtés, sa filiale brésilienne et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Il s’agit d’une première collaboration entre l’énergéticien français et l’institutionnel canadien. Ce dernier s’était déjà associé avec une société hexagonale, Suez, pour racheter GE Water en 2017. Mais l’opération avait alors été réalisée par les équipes private equity de la CDPQ. De son côté, Engie a scellé un partenariat avec celles dédiées aux infrastructures. Censée être bouclée d’ici la fin du premier semestre, la transaction sera financée par le consortium à hauteur de 70 % en dette. Un financement bancaire a d’ores et déjà été sécurisé.