Actualités

Comptabilité

IFRS 16 : des présentations financières incomplètes

30 octobre 2018 - optionfinance.fr

Des améliorations sont constatées, mais les entreprises ont encore des progrès à accomplir en matière de communication sur IFRS 16, selon une enquête de KPMG. En effet, parmi les 5 % d’entreprises du SBF 120 et de l’Eurostoxx 50 ayant décidé d’adopter la norme sur les locations par anticipation (Air France-KLM, Publicis et Bic notamment), le degré d’informations divulguées est très disparate. La moitié seulement de ces entreprises ont ainsi choisi de présenter séparément les droits d’utilisation relatifs aux contrats de location et les dettes de loyers. De même, peu d’entre elles ont mentionné les exemptions retenues. Par exemple, certaines entreprises ont choisi de ne pas appliquer IFRS 16 sur les contrats dont la durée restante à la date de transition était inférieure à 12 mois, estimant que l’impact serait non significatif.

Par ailleurs, concernant les 145 entreprises qui appliqueront la norme IFRS 16 à compter du 1er janvier prochain, seules 50 d’entre elles ont pour l’instant indiqué la méthode de transition retenue : rétrospective modifiée, retraitement des contrats à compter de la date de mise en place de la norme, ou rétrospective complète, retraitement des contrats sur toutes les années antérieures. Enfin, si la plupart de ces groupes ont précisé dans leur dernier rapport annuel que certains éléments financiers tels que l’Ebitda et la dette évolueront, ils sont très peu à en avoir estimé l’impact chiffré.