Actualités

Déconfinement

Le casse-tête de la réouverture des entreprises

07 mai 2020

Si les entreprises sont autorisées à reprendre leurs activités depuis le 11 mai, les dirigeants doivent se plier à un parcours du combattant administratif pour assurer à chaque instant la sécurité de leurs salariés. En effet, un plan très strict de mesures à mettre en œuvre dans les locaux professionnels a été dévoilé la semaine dernière par le ministère du Travail dans son «Protocole national de déconfinement pour les entreprises». Pas moins de 22 pages recensent l’ensemble des règles dites «universelles» que les entreprises se doivent de respecter. Outre les désormais classiques accessoires de précaution à prévoir (distribution de masques et de gel hydroalcoolique…), les chefs d’entreprise doivent aussi répondre à des exigences multiples, allant de la mise en évidence très régulière des gestes d’hygiène essentiels à la mise en place d’un sens unique de circulation à l’intérieur des locaux, en passant par l’accès restreint aux ascenseurs, la condamnation des portiques dans les halls d’immeubles ou… l’installation de pointeuses à l’entrée et à la sortie de chaque salle de réunion. De quoi inciter les salariés à rester encore quelque temps en télétravail…