Actualités

BCE

Les taux négatifs ont déjà coûté plus de 6 milliards d’euros aux banques françaises

24 janvier 2020 - optionfinance.fr

Dans l’obligation de placer leurs réserves excédentaires à la BCE, les banques reçoivent en contrepartie une rémunération correspondant au taux de la facilité de dépôt. Alors que ce taux s’établit en territoire négatif depuis 2014, la fintech allemande Deposit Solutions vient de publier une étude dans laquelle elle évalue le coût pour les établissements bancaires. Entre 2014 et 2019, celui-ci atteint 25 milliards d’euros, les principales perdantes étant les institutions financières allemandes (33 % du total) et françaises (25 %). Sur la seule année 2019, les banques hexagonales ont perdu 1,8 milliard d’euros. Alors que les économistes anticipent une nouvelle baisse du taux de la facilité de dépôt cette année, à - 0,60 % (contre - 0,50 % aujourd’hui), Deposit Solutions calcule qu’une baisse de 10 points de base entraîne 1 milliard de charges supplémentaires pour l’ensemble des banques de la zone euro.