Actualités

MACROÉCONOMIE

L’OCDE confiante dans les perspectives françaises

22 novembre 2019 - optionfinance.fr

C’est un portait de l’économie mondiale assez sombre qu’a dressé l’OCDE la semaine dernière dans le cadre de la présentation de ses nouvelles perspectives économiques à horizon 2021. Alors que la progression du PIB international avait atteint + 3,5 % en 2018, elle devrait s’établir cette année à + 2,9 %, soit son plus bas niveau depuis le début de la crise. En raison notamment du recul des exportations, la situation ne devrait pas s’améliorer d’ici 2021, l’OCDE anticipant une hausse annuelle du PIB comprise entre 2,9 % et 3 % sur la période.

Habituée à afficher une activité moins dynamique que la moyenne de la zone euro, la France pourrait, une fois n’est pas coutume, faire jeu égal, avec un PIB en augmentation de 1,2 % tant en 2020 qu’en 2021 (contre respectivement + 1,1 % et + 1,2 % pour l’Union monétaire). L’organisation attribue cette performance aux baisses d’impôt récentes et à venir (taxe d’habitation, impôt sur le revenu, impôt sur les sociétés), qui ont pour effet à la fois de stimuler la consommation et l’investissement des entreprises, mais aussi d’entretenir la baisse du taux de chômage. Celui-ci pourrait ainsi passer de 9,1 % de la population active l’an dernier à 8,1 % en 2021.