Actualités

Paiements

Natixis/Ingenico : de rares cas de rapprochement entre banques et industriels

12 octobre 2018 - optionfinance.fr

Marqué par plusieurs opérations de rapprochement au cours des dernières années, le marché européen des paiements pourrait connaître un nouvel épisode de consolidation. La semaine dernière, Natixis a en effet confirmé «explorer la logique d’un rapprochement industriel de ses activités de paiement avec celles du groupe Ingenico». Il faut dire que la banque connaît très bien la cible : membre du comité de direction générale en charge des activités de paiement de Natixis depuis novembre 2017, Pierre-Antoine Vacheron occupait auparavant la fonction de vice-président exécutif… d’Ingenico Group.

Si cette opération venait à aboutir, elle constituerait un cas rare. En effet, les acquisitions récentes dans ce secteur ont essentiellement porté sur des transactions entre industriels et fonds de private equity (Bain et Advent ont acheté Worldpay – avant de le revendre –, Nexi et Concardis ; Hellmann & Friedmann a mis la main sur Nets…) ou entre industriels entre eux (Worldline et Six, Concardis et Nets, qui ont été fusionnés par leurs actionnaires respectifs…). «Les exemples avec des banques acquéreuses existent, à l’instar des deals ING-Payvision et Natixis-Dalenys, mais il s’agissait d’opérations de taille relativement modeste», observe un spécialiste. Ingenico est valorisé 4 milliards d’euros environ.