Actualités

Actionnariat salarié

Un succès en demi-teinte

20 septembre 2018 - optionfinance.fr

Les résultats de l’étude annuelle d’Eres sur l’actionnariat salarié sont mitigés. Si les opérations d’actionnariat salarié ont couvert en 2017 en moyenne 92,7 % des salariés des entreprises du SBF 120 en 2017 contre 88,3 % en 2012, notamment grâce à l’ouverture des plans aux filiales étrangères, les autres chiffres sont moins favorables. Seules 73,5 % de ces sociétés proposent actuellement ce dispositif, un pourcentage en baisse continue depuis 2013 quand elles étaient 82 % à en disposer. De même, la part du capital détenue par les salariés a diminué de 2,9 % en 2012 à 2,2 % en 2017, tout comme la part de salariés souscrivant à ces opérations qui est passée sur la même période de 50 % à 39 %.

Une tendance qui est peut-être en passe d’être inversée. D’une part, les premières données pour 2018 montrent une progression du nombre d’opérations d’actionnariat salarié de 37 % à fin juin par rapport au premier semestre 2017. D’autre part, la dégradation récente est notamment due au renchérissement en 2012 du forfait social, une cotisation patronale qui s’applique pour tout abondement de plans. Or cette contribution vient d’être abaissée de 20 % à 10 % dans la loi Pacte adoptée en commission spéciale le 16 septembre.