Actualités

RETRAITES COMPLÉMENTAIRES

Une baisse des pensions favorable à l’épargne retraite

Option Finance - 25 juin 2021

Gérées par les partenaires sociaux, les retraites complémentaires vont être durablement déficitaires. Selon le scénario démographique médian que privilégie le Medef, elles devraient subir chaque année un déficit allant jusqu’à 3 milliards d’euros, jusqu’en 2040. Une situation intenable pour un régime qui ne peut se trouver à court de trésorerie. Le Medef comme la CFDT estiment qu’il n’est plus possible d’exiger des efforts des entreprises ou des salariés, sous forme de hausses des cotisations : ils ont été suffisamment mis à contribution pendant la crise. La piste privilégiée, au cours des négociations qui pourraient déboucher sur un accord fin juillet, serait donc celle des économies sur les pensions. De quoi encourager encore la constitution d’une épargne retraite. « Son succès ne se dément pas », confie un assureur. Déjà, en 2020, les encours des plans d’épargne retraite (PER) en entreprise ont progressé de 12,5 %. Et, en dix-huit mois, 1,6 million d’épargnants ont opté pour le nouveau Plan d’épargne retraite individuel (PERin), dont l’encours global atteignait 19 milliards d’euros fin avril. Au total, le cap des 3 millions de PER (collectifs et individuels) serait d’ores et déjà passé.