Actualités

Private-equity

LBO : un dynamisme qui interroge

02 mars 2020

Après une année exceptionnelle en 2018, l’activité du LBO en France poursuit sa dynamique, selon l’étude de Bain & Company. Avec 14 milliards de dollars levés par les fonds de LBO français en 2019, la collecte atteint un niveau jamais vu jusqu’à présent. En revanche, les montants investis en LBO dans des entreprises françaises (18 milliards de dollars) et les sorties (20 milliards de dollars) sont en recul. En conséquence, les fonds collectés non investis ont atteint 14 milliards d’euros, mais leur antériorité est en majorité inférieure à trois ans.

Face à cette affluence de liquidités, les fonds sont prêts à valoriser les entreprises avec des multiples plus élevés pour remporter les meilleurs dossiers. En 2019, dans 60 % des transactions, le multiple d’Ebitda était supérieur à 11, contre 20 % en 2015. De ce fait, les fonds pourraient être incités à rester plus longtemps au capital des entreprises pour réaliser une plus-value. Si pour l’instant les fonds sortent encore assez facilement des entreprises car l’environnement économique est bon, ils pourraient éprouver plus de difficultés dans un contexte moins porteur. Depuis un an, l’impact d’une potentielle crise est étudié systématiquement lors des prises de participation.