Actualités

Etude

Les asset managers facturent de plus en plus rarement l’analyse extra-financière

19 octobre 2018 - optionfinance.fr

Les baromètres se suivent et indiquent tous la même tendance : les frais de gestion facturés par les sociétés de gestion à leurs clients institutionnels continuent de baisser. Après bfinance (lire Option Finance du 24 septembre), c’est au tour d’Amadeis de faire le point. Tous les deux ans, le cabinet de conseil interroge les sociétés de gestion actives en France sur leurs grilles de frais. 25 asset managers ont répondu cette année. «Sur les deux dernières années, les frais sont en légère baisse, indique Frédéric Petiniot, directeur général d’Amadeis. Depuis la crise de 2008, la baisse a atteint entre 20 et 40 % selon la classe d’actifs considérée. Un mandat de 200 millions d’actions de la zone euro était géré pour 0,37 % de frais de gestion en 2008 contre 0,25 % aujourd’hui.» Accentuation de la pression concurrentielle dans un contexte de reconstruction des encours perdus pendant la crise, développement de la gestion passive très bon marché, baisse des taux qui pénalisent les gestions monétaires et obligataires… le diagnostic est connu. Ce qui l’est moins, c’est le moment où cette tendance baissière se retournera. «Cette année comme en 2016, les deux tiers des répondants attendent une stabilité des frais de gestion pour les deux prochaines années. Difficile de savoir si cette anticipation relève d’une analyse objective ou d’un vœu pieu, soulève Frédéric Petiniot. Certains considèrent que les évolutions technologiques de type blockchain notamment vont contribuer à la poursuite de la baisse des frais.» En parallèle, les asset managers internalisent certains frais. Ceux de recherche en particulier, suite à l’entrée en vigueur de MIF 2, mais aussi les frais liés à l’analyse extra-financière. «En 2016, la moitié des sociétés de gestion n’appliquait pas de surcoût aux fonds ISR. Cette proportion est montée aux deux tiers», indique Frédéric Petiniot. Autant de facteurs qui pèsent sur le business model des asset managers.