L'analyse de Laetitia Baldeschi

Le blog de Laetitia Baldeschi, CPR AM

La dette des entreprises américaines : source d’inquiétude pour 2020 ?

Option Finance - 6 janvier 2020 - Laetitia Baldeschi

Aux Etats-Unis, le cycle économique actuel a été marqué par une très forte augmentation de la dette des entreprises (47 % du PIB), favorisée par la faiblesse des taux d’intérêt, et ce afin de financer des opérations de M&A, des rachats d’actions, et dans une moindre mesure d’investir. Cette offre accrue de titres sur les marchés de la dette privée a rencontré une forte demande de la part des investisseurs à la recherche de rendement. L’augmentation de la dette des entreprises s’est accompagnée d’une dégradation progressive de la qualité des différents segments : la part des obligations notées BBB dans le segment investment grade (meilleure qualité) est passée d’environ un tiers il y a 10 ans à environ la moitié aujourd’hui. Le levier d’endettement des entreprises (mesuré par le ratio dette sur Ebitda) a fortement augmenté ces dernières années. La situation diffère en fonction des secteurs d’activité et de la taille de l’entreprise : la part de la dette se trouvant à risque est ainsi très importante pour les PME (64 % de la dette). Même sans la matérialisation d’une récession aux Etats-Unis, un simple ralentissement pourrait accentuer un phénomène – déjà perceptible – de plus grande différenciation des émetteurs. Le durcissement progressif des conditions de crédit devrait fragiliser les segments de moins bonne qualité et des vagues de dégradations pourraient déclencher des ventes forcées aggravant la dynamique de marché.