L'analyse de Richard Kaye

Le marché japonais regorge d’opportunités de croissance

Option Finance - 11 juin 2019 - Richard Kaye, Comgest

Le 1er mai a marqué l'aube d’une nouvelle ère impériale au Japon. Cette transition générationnelle fait écho à l'importante transformation économique du pays au cours des sept dernières années. Depuis l'entrée en fonction du Premier ministre Shinzō Abe en 2012 et le lancement des «Abenomics», le Japon a connu la plus forte croissance des bénéfices de toutes les régions du monde depuis plusieurs années.

Bien que ni le TOPIX ni le Nikkei 225 n’aient retrouvé leurs plus hauts de 1989 (ils en sont à peine à 60 %), les bénéfices des grandes sociétés cotées au Japon (bénéfice par action sur base TOPIX) sont environ 2,2 fois supérieurs au niveau observé à cette date.

Avec une main-d'œuvre rajeunie par les femmes et les étrangers, une meilleure gouvernance d'entreprises, alors que le Japon réduit son écart avec le reste du monde en matière de rendement du capital investi (ROIC) et de rendement des capitaux propres (ROE), nous pensons que son économie est passée de «faible rendement – faible croissance» à «meilleur rendement – forte croissance» et que le marché actions regorge d'opportunités d’investissement.

Parmi celles-ci, un nombre croissant d'entreprises voient leurs produits de plus en plus appréciés par la classe moyenne asiatique émergente, que ce soit dans la mode avec Uniqlo (Fast Retailing), la puériculture avec Pigeon dont les biberons sont les plus vendus en Chine, ou encore les cosmétiques avec Kosé ou Pola Orbis, très appréciés des Chinoises. Des symboles du «Cool Japan», offrant potentiellement une belle croissance à long terme !