Le blog de Jean-François Boulier

L'analyse de Jean-François Boulier

Le temps des déséquilibres

Option Finance - 10 avril 2020 - Jean-François Boulier

La crise sanitaire et ses innombrables conséquences économiques nous a pris par surprise. Mais elle est aussi le révélateur de bien des déséquilibres et le catalyseur de leur manifestation. En Chine, d’où provient le virus, le mot «crise» signifie à la fois risque et opportunité. Les risques sont bien visibles, qu’en est-il des opportunités ?

Incontestablement, le monde n’était pas préparé à cette pandémie et nous devons à bien des égards naviguer à vue. Les dispositions prises pour lutter contre le virus créent un choc de demande sans précédent en temps de paix et quasi synchronisé mondialement. Mais le confinement aura une fin et le retour à une forme de «normale» viendra bientôt, même si «bientôt» se compte en mois, et si cela sera une nouvelle «normale».

Les prix de marché de tous les actifs financiers ont sévèrement chuté et plusieurs segments sont devenus illiquides, comme souvent en période de crise. Les autorités politiques et monétaires ont réagi très opportunément, compte tenu des circonstances. Les investisseurs optimistes, qui ont le temps devant eux, les liquidités et le cran nécessaire, ne manqueront pas de saisir les opportunités nombreuses, en venant jouer leur rôle de long terme, le civisme en plus. Le financement des entreprises, émettrices de grandes quantités d’obligations, est, en particulier, une cause nationale à laquelle nombre d’institutions contribuent. Qui peut croire que les prix actuels du crédit ou des actions très dépréciés reflètent un quelconque équilibre durable ?