Communauté financière

Prix du Club des Trente

Quelle sera la meilleure opération de l’année ?

Option Finance - 14 mai 2018 - Arnaud lefebvre et Thomas Feat

Club des Trente

Quelle sera la meilleure opération de l’année ?

Rassemblant des directeurs financiers de grands groupes, le Club des Trente va décerner cette semaine son prix de l’opération financière de l’année. Six dossiers ont été retenus par le jury pour cette 18e édition, quatre dans la catégorie fusions-acquisitions et deux dans la catégorie financement.

Qui succédera à Seb (acquisition de WMF) et Air liquide (financement de l’acquisition d’Airgas) ? Ce jeudi 17 mai, le Club des Trente, présidé par Antoine Burelle, directeur financier de Legrand, va décerner son traditionnel Prix de la meilleure opération financière, dont Option Finance est partenaire, aux côtés de PwC, Mazars, Linklaters, Brandford Griffith et Les Echos. Pour cette 18e édition, les jurés ont pu compter sur le dynamisme des entreprises françaises, très actives en 2017 sur les différents marchés. Sur le compartiment obligataire, par exemple, elles ont en effet levé près de 75 milliards d’euros, dépassant ainsi le record de l’année précédente. En ce qui concerne le marché des fusions-acquisitions, les transactions impliquant au moins une contrepartie française ont dépassé 200 milliards de dollars équivalents selon les statistiques de Thomson Reuters, du jamais vu en 10 ans !

Dans ce contexte, pas moins de 24 dossiers ont été présentés au jury – présidé pour sa part par Sophie Stabile, fondatrice de Révérence, société de conseil, de prise de participation et investissement dans le secteur immobilier et hôtelier – qui en a finalement retenu six dans sa sélection finale. Une short-list qui, côté M&A, fait la part belle aux opérations transfrontalières et «structurantes», la plupart d’entre elles constituant pour les acquéreurs le rachat le plus important en valeur de leur histoire.

Arnaud Lefebvre

Les opérations sélectionnées

M&A - Amundi joue la carte des synergies pour racheter Pioneer Investments

Amundi n’a pas perdu de temps. Au moment de son introduction en Bourse, fin 2015, la...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Interview - Sarah N’Sondé, responsable de l’analyse sectorielle, Coface

«La décélération de l’activité concerne tant les Etats-Unis que l’Asie et l’Europe»

Interview – Gaétan Rougevin-Baville, chief operating officer, Meero

«Une entreprise de la French Tech peut aujourd’hui rayonner internationalement depuis Paris.»