Actualités

Retards de paiement

Bercy durcit le ton

optionfinance.fr - 08 mars 2019

Disposant d’un pouvoir de sanctions élargi depuis la loi Sapin 2 adoptée en 2016, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) n’a pas hésité à en faire état pour pénaliser les entreprises qui paient leurs fournisseurs en retard. En 2018, l’administration a notifié 263 décisions de sanction, portant sur un total de 17,2 millions d’euros. L’année précédente, «seulement» 155 décisions de ce type avaient été prises, pour un montant de 8,6 millions d’euros.

à lire aussi