Actualités

IFRS

Etats financiers : l’AMF veut plus de justifications

31 octobre 2019 - optionfinance.fr

L’AMF vient d’émettre ses recommandations pour la clôture des comptes 2019. Si des efforts ont été constatés sur la présentation des états financiers, l’institution insiste une fois encore sur l’importance de clarifier des libellés des sous-totaux du compte de résultat et leur définition, en distinguant bien les éléments opérationnels courants, de ceux considérés comme non courants. L’AMF rappelle l’importance de commenter les variations significatives. Par ailleurs, elle formule plusieurs recommandations relatives aux nouvelles normes IFRS. Concernant IFRS 15 (chiffre d’affaires), les entreprises doivent préciser les spécificités de leurs activités et procéder à la ventilation du chiffre d’affaires selon ces dernières. D’autre part, la présentation des impacts liés à la norme IFRS 16 (contrats de location) doit être plus précise. L’AMF préconise notamment aux sociétés ayant des flux significatifs liés aux intérêts payés (intégrant désormais ceux sur dettes de location) de les présenter distinctement dans le tableau de flux de trésorerie. Enfin, l’AMF attire l’attention des émetteurs au sujet des programmes d’affacturage déconsolidants. Les sociétés ayant recours à ces instruments doivent justifier ce qui leur a permis de sortir leurs créances clients de leur bilan, et préciser leur impact comptable.