Actualités

Macroéconomie

Les chiffres de la semaine

09 mai 2019 - optionfinance.fr

8 %, le nouveau taux de réserves obligatoires des petites banques en Chine. Cette mesure qui intervient dans un contexte de guerre commerciale avec les Etats-Unis sera effective le 15 mai, a indiqué la Banque centrale chinoise (PBOC). Ce taux est de 11 % actuellement. Selon la Banque centrale, cette baisse permettra de libérer 280 milliards de yuans (37 milliards d’euros) de fonds supplémentaires et concernera environ un millier d’établissements. Cette initiative vise également à encourager les établissements financiers à accorder davantage de crédits aux petites et très petites entreprises.

5,07 %, la croissance du PIB au premier trimestre sur un an en Indonésie.
La croissance de l'économie indonésienne a ralenti au premier trimestre sur un an (quasi identique à celle de la même période de 2018 mais inférieure aux attentes), alors que les exportations ont baissé pour la première fois depuis 2016 en raison d'une demande fléchissante pour les matières premières, selon l'Agence nationale des statistiques. La croissance du PIB est en léger retrait par rapport au quatrième trimestre de 2018, qui avait affiché une hausse de 5,2 %.

3 %, la baisse du taux directeur de la Banque centrale de Malaisie.
Il s’agit de la première baisse depuis juillet 2016 (-25 points de base) afin de donner un coup d'accélérateur à la croissance alors que les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis pèsent sur l'économie de ce pays d'Asie du Sud-Est. En janvier 2018, la Banque centrale avait au contraire remonté son taux à 3,25 %, rendant le coût des emprunts plus cher.

+1,2 %, la nouvelle prévision de hausse du PIB pour la zone euro en 2019. Dans un contexte d’incertitudes sur le commerce mondial et le Brexit, la Commission européenne a une nouvelle fois baissé ses prévisions de croissance pour la zone euro en 2019 (après 1,9 %) en 2018 ainsi qu’en 2020 à 1,5 %. Le 7 février dernier, Bruxelles avait déjà fortement revu ses attentes à la baisse pour la zone, n'anticipant plus qu'une croissance de 1,3 % en 2019 et 1,6 % en 2020.

à lire aussi