Actualités

Capital

Les plans d’actionnariat salariés en hausse

13 septembre 2019 - optionfinance.fr

Les opérations collectives d’actionnariat salarié ont la cote auprès des entreprises. Selon Eres, 38 opérations (35 augmentations de capital et 3 cessions d’action) avec une décote moyenne de 18 % ont eu lieu au sein du SBF 120 en 2018, après 32 plans en 2017. 4 entreprises (Fnac, Elior, L’Oréal et Renault) ont même réalisé leur première opération depuis au moins dix ans. Les plans d’actionnariat salarié ont ainsi représenté 3,4 milliards d’euros en 2018, après 2,7 milliards d’euros en 2017. Conséquence de cette hausse, la part de salariés actionnaires au sein du SBF 120 atteint désormais 43 %, après un point bas à 40 % en 2017.

En revanche, l’intérêt des salariés pour ce type d’opération n’a pas progressé. Seul 33,78 % de ceux concernés par ces plans ont souscrit à ces opérations en 2018, un chiffre stable par rapport à 2017, mais nettement inférieur à celui de 2016 (39,2 %). Pourtant, la performance des actions acquises dans le cadre de ces plans est particulièrement attractive. Les actionnaires ayant souscrit à un plan entre 2006 et 2013 ont en moyenne récupéré cinq ans plus tard deux fois la mise de départ (dividendes inclus), sans abondement initial, et huit fois la mise lorsqu’ils avaient bénéficié d’un abondement en actions de 300 %.