Actualités

Déficit

Un retour possible à la normale dès 2026

Option Finance - 14 mai 2021

Pour l’année 2021, la prévision de croissance en France devrait s’établir à +5 %, selon le programme de stabilité (PSTAB) 2021-2027 présenté par le gouvernement, le 14 avril dernier. Une croissance que le gouvernement espère encore soutenue l’année prochaine avec la fin de la crise sanitaire et qui pourrait même, au cours des années suivantes, revenir à son rythme tendanciel attendu avant le déclenchement de la pandémie. Si cette hypothèse se confirmait, un retour à des finances publiques maîtrisées, avec notamment le début de la baisse du ratio d’endettement, pourrait alors être attendu à partir de 2026. Le déficit public, à 9 % du PIB en 2021, diminuerait graduellement (5,3 % du PIB en 2022) pour repasser en dessous du seuil de 3 % en 2027 à 2,8 %. Toutefois, ce scénario serait difficile à respecter, selon une étude économique du Crédit Agricole. En effet, compte tenu des incertitudes sur l’évolution de la crise sanitaire, il est probable que les mesures d’urgence budgétées en 2021, et notamment l’abondement du fonds de solidarité, soient revues en hausse et que de nouvelles mesures de relance soient mises en place, ce qui contribuerait à ralentir le rééquilibrage prévu des comptes publics.